Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Journée internationale : la Gabonaise au cœur de la promotion de ses droits

Le Gabon a commémoré la journée internationale des Droits des femmes. Les Gabonaises ont tenu à rappeler la nécessité pour la femme d’être au cœur de l’action pour promouvoir ses droits.

Pas de grand rassemblement cette année, du fait de la pandémie de covid-19. Mais, une fois encore, la journée internationale des droits de la femme n’est pas passée sous silence au Gabon. En première ligne dans la promotion de ses droits, la femme gabonaise a su s’adapter à la nouvelle donne imposée par la crise sanitaire.

Dans ce contexte, médias et réseaux sociaux ont joué un rôle important dans la vulgarisation des maux qui minent les femmes, en dépit de leur rôle majeur dans la riposte contre la covid-19.  « Si les femmes apportent une contribution essentielle en tant que leaders et intervenantes de première ligne depuis le début de cette crise, elles ont été en parallèle, confrontées à de nombreuses  formes de violences », écrit la première dame, Sylvia Bongo Ondimba sur sa page Facebook.

Objectif: egalité homme/femme

Dans une tribune publiée dans  l’Union, la première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda a présenté la situation de la femme sur le plan national. Si des politiques publiques ont été mises en place pour offrir à la femme gabonaise un environnement propice à son épanouissement, elle relève que de nombreuses inégalités subsistent. Il s’agit notamment  des grossesses précoces qui touchent 1 fille sur 2, entre 15 et 19 ans. 78 %  deviennent des élèves-mères à 19 ans. Il y a également les violences sexuelles qui touchent 90 % des femmes, et des violences économiques qui concernent 83 %. De même, elles sont deux fois plus touchées par le VIH/SIDA que les hommes.

 

L’objectif du gouvernement reste, toutefois,  l’égalité homme/femme. C’est tout l’intérêt du plan d’actions défini en faveur de la promotion des droits de la femme et de la réduction des inégalités hommes femmes. « Les projets de loi et les mesures sur lesquels nous travaillons, se proposent de généraliser l’éducation à l’égalité, de renforcer la prise en charge médico-social  des femmes, d’assurer une justice plus protectrice à leur égard, en définitive, de poser plus concrètement les fondements de l’égalité », écrit la première ministre.

 

Les autorités travaillent de concert avec de nombreuses associations pour parvenir à l’objectif d’égalité de genre. Comme dans plusieurs autres Etats, la lutte contre les discriminations à l’égard des femmes n’est pas un long fleuve tranquille. C’est à force de mobilisation qu’elles ont réussi à faire bouger les lignes ces dernières années. Comme les pionnières en 1909 en Europe et en Amérique, la Gabonaise est au centre de l’action pour la promotion de ses droits.