Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Les maires du Grand Libreville et l’accès à l’eau

Les maires du Grand Libreville ont été édifiés mercredi sur le programme intégré de l’alimentation en eau potable et l’assainissement de Libreville. Le projet devrait profiter à des milliers de foyers.

 

L’implication des conseillers municipaux du Grand Libreville pour la réussite du programme intégré de l’alimentation en eau potable et l’assainissement de Libreville (PIAEPAL) est indispensable. Les édiles des communes ont été édifiés mercredi sur le projet piloté par le ministère de l’Energie et cofinancé par la Banque africaine de développement.

Il s’agit selon le ministre de l’Energie Alain-Claude Bilie By Nze, de la mise en œuvre d’une instruction gouvernementale. « On nous recommande de plus en plus de mettre en œuvre des techniques de proximité avec des personnes directement concernées par les projets. Qui mieux que les présidents des conseils municipaux et leurs principaux collaborateurs pour nous aider à suivre ce projet », affirme le ministre.

Le projet permettra à plusieurs ménages de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum d’avoir accès à l’eau en tant que denrée vitale. Les maires se disent prêts à répondre la dynamique du gouvernement.

« Je voudrai vous rassurer ici qu’au niveau de la commune d’Owendo, nous allons travailler en étroite collaboration avec ces entreprises-là. Nous allons nous impliquer et la sensibilisation auprès des auxiliaires de commandement sera faite », a assuré Jeanne Mbagou, maire d’Owendo.

Les ministres face aux maires

Conduites

En dépit de la proximité avec  l’usine de traitement d’eau potable de Ntoum 7, pour  les habitants de cette  commune, l’eau est également une denrée rare. Son maire Juste-Parfait Biyogo B’Otogo y voit une belle manière de débuter 2021. « L’eau représente un aliment très important et nos populations vivent dans des conditions précaires par rapport à ce problème d’eau. Aujourd’hui ce projet vient à point nommé pour résoudre ce manquement », a –t-il déclaré.

Le début des travaux est annoncé pour février prochain. Ils seront exécutés par  des entreprises marocaine et chinoise. De nouvelles conduites seront posées et d’autres réparées, peu près 290 km de conduites sont prévus. Ils profiteront à 350 000 personnes.