Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 26 septembre 2021

2021 : le message d’Ali Bongo Ondimba à la jeunesse

L’une des volontés fortes du président Ali Bongo Ondimba  pour  2021 est d’offrir aux jeunes de véritables perspectives d’avenir. Il souhaite invertir dans la jeunesse. Ses vœux à la nation n’ont pas laissé les principaux concernés indifférents.

 

« Investir dans sa jeunesse est le meilleur service à rendre à son pays. La jeunesse, c’est l’avenir, notre avenir. Elle est notre espoir », dixit Ali Bongo Ondimba, lors de son discours à la nation du 31 décembre.

Il ne s’agit pas de la première attention du chef de l’Etat envers la jeunesse. D’ailleurs, son deuxième mandat est dédié à la jeunesse gabonaise sur la base du slogan : ‘’septennat des jeunes’’. Quatre ans après 2016, si les attentes des jeunes restent nombreuses, notamment avec les perturbations consécutives à la pandémie de covid-19, Ali Bongo affirme que « 2021 doit être l’année du rattrapage. L’occasion de jeter les bases d’un Gabon nouveau »

Le Gabon décrit par le chef de l’exécutif offre aux jeunes de véritables perspectives d’avenir, dans les secteurs divers tels que l’éducation, la formation, l’enseignement technique et professionnel, mais surtout 50 000 nouveaux emplois  dans la filière bois d’ici 5 ans. « C’est dans l’intérêt de tous. Car ce que nous faisons pour eux, nous le faisons aussi pour nous. Mettre toutes les chances entre leurs mains. Eux, qui sont porteurs de notre avenir. En 2021, nous devons faire encore plus pour notre jeunesse ».

Ali Bongo  affirme qu’investir dans sa jeunesse est le meilleur service à rendre à son pays. Elle est l’espoir et l’avenir. Toutefois, il recommande aux jeunes de veiller au respect des ainés, de faire vivre les traditions « pour que demeure le Gabon éternel. »

Attention particulière

Les principaux concernés ne restent pas indifférents. Si plusieurs  reconnaissent les efforts en matière d’entreprenariat, d’autres restent perplexes, notamment au regard des faits dans le secteur de l’éducation. « Allogho m’appelle le 1er en soirée koh grand, quand votre Président dit qu’en 2021, il va faire mieux pour la jeunesse, ça veut dire que la résidence Oyo va enfin devenir une université? », ironise l’influenceur Uriel Abaga dans sa chronique sur facebook.

Les jeunes prêtent une attention particulière aux promesses qui leur sont faites, surtout lorsqu’elles viennent d’un président de la République. Les éducateurs sont d’ailleurs unanimes sur le fait que « si vous faites une promesse à un enfant, il faut la tenir.»