Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Faustin Boukoubi : « Impossible n’est pas féminin ! »

Après deux mois de vacances, les députés ont renoué mardi avec l’hémicycle. Le président de la chambre basse du parlement, Faustin Boukoubi a rendu hommage à la première ministre, tout en lui réitérant l’espoir qu’elle représenterait pour bon nombre de Gabonais.


Parmi les nombreux participants à l’ouverture de la rentrée parlementaire de mardi, la première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda. Il s’agissait là de sa première participation, à ce moment solennel en tant que cheffe du gouvernement. « En effet, votre nomination ne fait pas jubiler que des féministes. Visiblement, notre machisme traditionnel relève plutôt du passé. Bien que par pragmatisme, certains d’entre nous n’étalent quasiment jamais leurs rêves, il n’en demeure pas moins que votre arrivée à la tête du gouvernement fait rêver de nombreux concitoyens », a déclaré Faustin Boukoubi.


Le président de l’assemblée nationale lui a présenté un aperçu sommaire des préoccupations des populations, recensées par les élus à l’occasion des nombreux échanges pendant l’intercession parlementaire. Il s’agit notamment du redressement effectif de l’économie, la préservation, voire la création d’emplois ; la réalisation des infrastructures (routes, voieries) ; l’amélioration de leurs conditions de vie (accès l’éducation, aux soins de santé, à l’eau, à l’électricité, à l’habitat, à l’alimentation, aux besoins culturels, aux activités sportives, au développement du numérique).

Résultats

« A les entendre, des Gabonaises et Gabonais qui s’enthousiasment de la nomination de « la première femme Premier Ministre » dans notre pays, pendant la décennie de la femme en plus, voient dans leurs rêves que le Chef de l’Etat a finalement déniché l’ultime perle rare susceptible de concrétiser l’aboutissement du programme sur la base duquel ils lui ont accordé leur confiance », a poursuivi, Faustin Boukoubi, avant d’affirme que « le chantier est immense certes, mais impossible n’est pas féminin ! »


Au-delà des « rêves » comme ses prédécesseurs, la nouvelle cheffe du gouvernement est attendue au pied du mur, avec en prime, « l’exigence de résultat », prônée par le président de la République depuis 2009.