Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Gabon/UE : la reprise du dialogue normalisé se précise

Après la clôture du dialogue intensifié en décembre 2020, le Gabon et l’Union Européenne sont prêts à reprendre le dialogue normalisé impliquant toutes les forces vives de la nation. C’est ce qui ressort  de l’échange entre la cheffe de délégation de l’UE au Gabon, Rosario Bento Pais et la première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda.

Le dialogue normalisé entre le Gabon et l’Union Européenne pourrait reprendre fin janvier. La cheffe de délégation de l’Union Européenne, Rosiario Bento Pais et la première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda ont fait le point de cette étape importante qui marque le retour normal des rapports entre les deux partenaires, après le dialogue intensifié consécutif à la crise post-électoral de 2016.

« On va avoir ce dialogue en fin janvier et on a préparé un agenda, on a  échangé sur cela»,  assure Rosiario Bento Pais.

Il s’agit d’une étape importante. Elle implique la nécessité de poser les bases de leur coopération pour les 7 prochaines années, avec l’implication de toutes les forces vives de la nation. « On a échangé sur la coopération et les nouvelles programmations et le budget 2021-2027 qu’on est en train de finaliser avec le Gabon. On est en train de saisir et de consulter tous les acteurs importants au niveau social et au niveau économique aussi et gouvernemental pour pouvoir arrêter notre programmation pour les 7 ans  à venir »,  précise Rosario Bento Pais.

Coopération

Une belle avancée pour les autorités gabonaises pour qui les bonnes relations avec les partenaires occupent une place primordiale. L’opposition et de la société civile restent plus pondérées. C’est le cas de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) autour de Jean Ping. Elle avait émis des doutes sur la pertinence des conclusions du dialogue intensifié entre le Gabon et l’UE. « Le communiqué ne comporte aucun acquis digne de ce nom, à verser au crédit de la représentante de l’Union Européenne à Libreville, dans ses rapports à Bruxelles », indique la CNR.  Une sortie qui indique qu’une frange de l’opposition reste inscrite dans la logique ayant conduit à la crise post-électorale de 2016

L’Union Européenne s’inscrit dans la poursuite des rapports de coopération avec le Gabon qui date de plusieurs décennies. Elles concernent, entre autres,  la sécurité maritime pour la biodiversité et la protection au Gabon, le programme ECOFAC 6, vieux de 30 ans ; la paix et la sécurité au sein de la CEEAC.