Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Les inquiétudes de Jean Ping face à la gestion de la crise sanitaire

Le président de la Coalition de la nouvelle République, a fait part de ses inquiétudes face à la gestion de la crise de covid-19 au Gabon. Il estime que l’autodiscipline des mesures barrières et la protection mutuelle restent insuffisantes pour rassurer les populations.

Le président de la Coalition pour la nouvelle République, Jean Ping, a réuni son cabinet politique  vendredi.  Au cours de la réunion hebdomadaire, les participants ont longuement passé en revue la situation du pays confrontée à la pandémie de covid-19, notamment l’effondrement économique qui en résulte.

Pour Jean Ping et ses collaborateurs, plus d’un mois après l’identification du premier cas de personne contaminée par le covid-19 au Gabon, rien ne va, et le désarroi des Gabonais s’exprime face à l’incertitude suscitée par la crise sanitaire loin de se dissiper.

 « Comme d’autres pays, le Gabon a pu être surpris par l’ampleur de la pandémie du covid-19 au début. Ce qui reste préjudiciable pour le Gabon, c’est de savoir le pays sombrer deux mois après dans un nouvel enlisement d’ordre sanitaire, après le naufrage institutionnel en cours et l’effondrement d’une économie qui est déjà dans l’impasse », souligne la Coalition de la nouvelle République.

En dépit du fait que cette crise sanitaire est répandue à l’échelle mondiale, le candidat malheureux à la présidentielle de 2016 estime que la solution du Gabon face à la pandémie du covid-19 repose dans l’aptitude du pays à retrouver sa capacité à assurer son destin.  De fait, pour lui, l’autodiscipline des mesures barrières et la protection mutuelle recommandées actuellement aux populations restent insuffisantes « tant que ne seront pas satisfaits leur soif d’institutions légitimes et leur besoin d’un véritable Etat, un Etat qui soit protecteur ».

Union sacrée

« Qu’on ne dise pas aux Gabonais que des solutions n’existent pas. Dans cette condition, la surexposition, la vulnérabilité des populations face à la pandémie du covid-19 vient rappeler une fois de plus, une fois de trop, les limites de ce système », fait remarquer la Coalition.

Par ailleurs s’il ne fait aucun doute, pour la Coalition pour la nouvelle République autour de Jean Ping que le covid-19 est bien réel, il reste que cette opposition, dite radicale, n’entend pas répondre favorablement à l’appel à l’Union sacrée  prôné par leurs adversaires au pouvoir.