Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 3 décembre 2021

Rose Christiane Ossouka Rapondat, première femme à la Primature  

Rose Christiane Ossouka Raponda a été nommée premier ministre, ce 16 juillet par décret présidentiel. Elle devient la première femme à occuper la primature.

Rose Christiane Ossouka Raponda a été nommé á la tête de la primature, ce 16 juillet. Elle succède à Julien Nkoghe Bekale, qui occupait ce poste depuis le 12 janvier 2019.

Le président de la République a aussitôt instruit, le nouveau premier ministre à former son gouvernement. Celle qui occupait le poste de ministre d’Etat, en charge de la Défense nationale dans le gouvernement précédent devient la première femme à de la Primature au Gabon. Dans un contexte marqué par la crise sanitaire de covid-19, le challenge de la future équipe qu’elle dirigera est clair, pour l’exécutif.

« Elle a toute ma confiance pour renforcer l’efficacité de la riposte face à la Covid-19, sur le plan sanitaire, économique et social, et pour poursuivre l’amélioration des conditions de vie au quotidien des Gabonaises et des Gabonais », a écrit le chef de l’Etat sur son compte Facebook.

Fierté

Contrairement à ses prédécesseurs, l’arrivée de Rose Christiane Ossouka Raponda à la Primature n’est pas une simple succession, elle ouvre une nouvelle ère dans l’histoire du pays. Après avoir été la première femme à la tête de mairie de Libreville, elle devient également la première femme, premier ministre du Gabon.

Les femmes qui y voient une concrétisation de la décennie de la femme gabonaise prônée par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, n’ont pas hésité à exprimer leur fierté, à l’instar de la première dame, Sylvia Bongo Ondimba et du ministre en charge de la Promotion et de l’intégration de la femme au Développement.

Prisca Nlend Koho a affirmé que «  l’histoire s’écrit devant nos yeux et la décennie de la Femme Gabonaise, décrétée en 2015 trouve enfin un puissant levier à la hauteur du défi à relever ».

Faire ses preuves

Sylvia Bongo Ondimba a, pour sa part, écrit : «  Le Gabon, à travers cette désignation, envoie un message fort de confiance envers le leadership des femmes qui constitue résolument un atout pour le développement social de nos nations. »

Agé de 56 ans, le nouveau premier ministre est une femme rompue à la tâche. Elle a fait ses preuves en occupant plusieurs postes ministériels, notamment, le Budget et la Fonction publique. Elle est diplômée de l’Institut de l’Economie et des Finances du Gabon.