Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Visite de terrain d’Ali Bongo : les populations restent sur leur faim

Les descentes de terrain inopinées effectuées les 4 et 7 novembre derniers par le président de la République, Ali bongo Ondimba n’ont pas laissé les populations indifférentes. Si des échos venant du palais du bord de mer révèlent un constat amer du chef, les populations, elles, s’interrogent sur l’impact réel de ces visites.

 

Ce qui aurait dû être une inspection discrète pour le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba est devenu, l’une des sorties les plus commentées de l’année. En effet, en l’absence d’une communication officielle, c’est à travers la toile que les populations ont été informées des visites inopinées du président de la République, les 4 et 7 novembre.

Les images montrant le mauvais état des voiries des zones visitées, a permis de déduire le point central de cette sortie inopinée. Pour le parti au pouvoir, le Parti démocratique gabonais (PDG), en empruntant les voies les plus dégradées, sinueuses et inachevées de Libreville (chantiers modernes à Nzeng-Ayong, Bangosse, Bambouchine, Alibadeng, I.A.I, Mindoubé) et Owendo (ça m’étonne), le chef de l’Etat a voulu se faire une idée réelle, au-delà des rapports qui  lui sont régulièrement faits. Mais aussi pour indiquer avec fermeté, la voie à suivre.

Conditions de vie

« La route étant l’un des facteurs essentiels dans le développement d’un pays, le président de la République, chef de l’Etat, son excellence Ali Bongo Ondimba, vient de fixer clairement, le cap : il attend que soient urgemment améliorés, les conditions de vie des populations dans les quartiers sous intégrés et d’accès difficile », déclare le PDG.

Que ce soit sur la toile ou dans des conversations entre proches, les Gabonais ont exprimé leur point de vue. Pour une tranche de la population, cette visite du président de la République était nécessaire. « C’est vrai qu’il y a la crise sanitaire, mais le bien-être des populations est la priorité du président »,  confie Fabrice M. Il estime, par ailleurs que « cette visite de terrain du président est une bonne chose. Avec les trajets choisis, on comprend qu’il a voulu mettre l’accent sur les infrastructures routières. Il a pu voir ce que nous subissons, et pourra être précis lorsqu’il va s’adresser au gouvernement.»

Amélioration concrète

D’autres, par contre, ne partagent pas cet avis, et estiment que c’est la visite de trop. C’est le cas de Jules. Il s’interroge sur  l’impact de cette tournée. « Vraiment est-ce que c’est la première fois qu’il fait ça ? Il a été à Kinguélé en 2009, avec sa femme, quand il a été élu. Kinguélé  a changé en quoi ? Toujours les mêmes routes cassées, les même bangados qui font rage là-bas, les mêmes bas-fonds », s’indigne-t-il.

« La nécessité de faire le tour de la vile aujourd’hui, c’est pour quelle finalité, c’est quoi le projet ? » renchérit un habitant de Nzeng-Ayong.

Comme il fallait s’y attendre, c’est donc dans le cadre de diversement que la visite de terrain d’Ali Bongo Ondimba a été appréciée. Toutefois, un seul élément les relie, c’est de voir une amélioration concrète dans les prochaines semaines.