Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 26 septembre 2021

Crise sanitaire : l’ancien hôpital en service minimum

Des cas Covid-19 ont été détectés parmi le personnel soignant de la deuxième structure sanitaire publique de Port-Gentil. Un service minimum est assuré jusqu’au 8 février prochain.

 

Dans une note de service affichée à l’entrée de l’établissement sanitaire situé en plein centre-ville, la direction informe les usagers que « suite à la présence de cas de Covid-19 détectés parmi notre personnel, l’hôpital départemental de Bendjé ne pourra plus assurer les soins en continu à compter du 21 janvier jusqu’au 8 février 2021 ». Hors, dans un message qui circule depuis lors sur les réseaux sociaux, l’annonce est déformée. On y parle d’une fermeture de l’hôpital, alors qu’il est en « service minimum ».

Une opération de dépistage gratuit des agents, initiée par le responsable de l’ancien hôpital, à titre de prévention, aurait permis de déceler plusieurs cas asymptomatiques.

La direction a aussitôt pris les dispositions nécessaires. La faible capacité d’accueil de l’établissement a  plutôt joué en sa faveur. Quelques cas d’hospitalisation pour des pathologies courantes y étaient enregistrés. Ils sont sortis à la fin du traitement. Un seul malade dont l’état de santé nécessitait encore une prise en charge  a été transféré vers l’hôpital de Ntchéngué, affirme notre source.

De leurs côtés, les travailleurs testés positifs auraient été invités à observer la quarantaine à la maison. Après 14 jours, ils devront à nouveau repasser des tests avant de reprendre le  travail.

Mesures gouvernementales

Pendant ce temps, le service public de l’hygiène procèdera à la désinfection totale de l’hôpital départemental de Bendjé. Pour Ghislaine, une Portgentillaise, « nous sommes tous en danger. Cela veut dire que nous avons des malades de coronavirus ambulants dans la ville. L’hôpital aurait dû être fermé ».

Cette hypothèse n’a pas été envisagée par le responsable de l’unité sanitaire. Il aurait pris en compte les dossiers de certains usagers, entre autres, en attente des résultats de leur bilan de santé.

Si d’aucuns ont encouragé l’initiative de la direction de l’hôpital départemental de Bendjé. Ils y voient un intérêt manifeste pour la santé du personnel. Les Portgentillais semblent plutôt préoccupés par les récentes mesures gouvernementales qui ne seraient pas de bon augure.