Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 28 février 2021

Port-Gentil : les cours suspendus au lycée Joseph Ambouroue Avaro à cause d’un cas positif au covid-19

Un cas de covid positif déclaré dans le principal établissement secondaire public de Port-Gentil situé sur le boulevard Léon Mba, aurait entrainé la suspension des cours depuis le jeudi 28 janvier. L’académique provinciale ne s’est toujours pas exprimée sur le sujet.  Les élèves espèrent une reprise des cours dans les meilleurs délais.

 

Les activités pédagogiques sont suspendues au lycée Joseph Ambouroue Avaro jusqu’à nouvel ordre. La présence d’un élève de classe de troisième positif au covid-19 est à l’origine de la décision.

Joint au téléphone, une source académique rapporte que « l’enfant a été déclaré positif en allant faire les tests avec ses parents. Ces derniers ont ensuite appelé la direction pour signaler l’absence de l’enfant », le temps de la quarantaine.

Informés, les professeurs ont décidé après concertation de la suspension des cours. Certainement en attendant que des dispositions soient prises pour la désinfection de l’établissement. Même si jusqu’ici, aucune communication officielle n’a été faite par les responsables, contrairement à la démarche observée dans certains établissements secondaires de Libreville, où, leur fermeture  liée au coronavirus a été annoncée par les autorités compétentes.

Quoiqu’il en soit, l’autorité académique de la province n’a pas souhaité s’exprimer sur la question du traitement du lycée Joseph Ambouroue Avaro. Du moins pas avant, à l’en croire, d’avoir eu le quitus de sa hiérarchie.  

Les élèves sont donc contraints, faute d’une note officielle, d’être en alerte pour espérer avoir des informations relatives à leur prochaine reprise des cours avec  qui un camarade, qui un professeur ou même sur les réseaux…

Salles de classe

« L’année scolaire est déjà stressante en elle-même à cause de cette affaire de pandémie, et là encore on nous suspend les cours. Comment on va s’en sortir ? », se lamente Cheronne, élève en classe de terminale.

Pour Martine, parent d’élève, « s’ils ne désinfectent pas le lycée, moi je n’enverrai pas mon enfant à l’école. Déjà la mesure du rassemblement n’est pas respectée dans les établissements publics. Ici même au lycée, les enfants sont à plus de 30 dans les salles de classe et parfois même serrés les uns contre les autres. Nos enfant ne sont pas en sécurité ».

Moundziegou assure lui que cette situation est simplement la conséquence du non-respect des gestes barrières. « On doit faire la police aux gens pour qu’ils s’engagent pour leur propre sécurité et leur santé. Adultes comme enfants, personnes ne veut se conformer. Et vous vous attendez à quoi » ? demande-t-il.