Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Confinement partiel : les partenaires sociaux obtiennent gain de cause

Suite à la prorogation de l’Etat d’urgence, les syndicats tirent des leçons de la période de confinement total. Ils émettent des suggestions pour un meilleur équilibre du tissu social.

Avec la fin du confinement total et le retour au confinement partiel, il ne fait aucun doute que le gouvernement et les partenaires sociaux sont sur la même longueur d’onde.

En effet, avec l’expérience des deux premières semaines, les partenaires sociaux, n’ont cessé d’appeler  à la suspension « du confinement total du grand Libreville afin de relancer l’économie  nationale car, un confinement total prolongé dans un contexte où les mesures d’accompagnement initialement annoncées n’ont pas véritablement d’impact sur le terrain, pourrait entraîner l’implosion sociale.» C’est désormais chose faite.

Toutefois, si l’urgence sanitaire qu’impose l’épidémie de coronavirus est une réalité pour le plus grand nombre, ce n’est pas le cas pour les décisions de riposte prises par le gouvernement. A cet effet, une dizaine de centrale syndicale (CAPPE, MSTGV, SYLTEG, SAMTAC, SYNAPRO, BTP-AT, SAT/TP, SAT/AMENAGEMENT, SYNAPEC, SYNATREF, SYTRAJES, SYNEPPG), est montée au créneau lundi pour faire quelques propositions visant à permettre au gouvernement de rectifier le tir.

« S’il est avéré que le danger frappe à nos portes, à travers un ennemi invisible, il nous parait tout aussi opportun, de solliciter du gouvernement, un certain nombre d’éclairage », a déclaré le porte-parole des centrales syndicales, Emmanuel Mve Mba.

Allocation chômage

Au nombre des attentes dans la suite de la riposte au covid-19,  la société civile souhaite plus de transparence dans le traitement officiel adopté par l’Etat gabonais, et qui aurait déjà permis à certains patients infectés de trouver  la guérison. Elle sollicite la distribution effective des équipements de protections individuelles (masques, gants, gilets, etc.) ; la mise en œuvre des mesures prises par le chef de l’Etat en matière d’allocation chômage, les loyers, l’eau, l’électricité et le transport en les rendant effectives et visibles.

A cela s’ajoute, la dépolitisation de la lutte contre le coronavirus. Pour la société civile, il s’agit d’une guerre planétaire contre une pandémie et non une campagne électorale. Elle souhaite aussi une évaluation du programme de l’école à distance, à l’ère du numérique qui, selon les partenaires sociaux, n’a pas produit l’effet escompté.