Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Covid-19 : le grand Libreville en confinement

Le premier ministre a annoncé le confinement du Grand Libreville dès dimanche 12 avril à minuit. Il aura une durée de deux semaines.

 

Au cours de la conférence de presse organisée par le gouvernement sur les mesures d’accompagnement annoncées par le président de la République, le premier ministre s’est à la fois adressé aux journalistes et à tout  le pays. La rencontre était transmise en directe à la télévision et dans les réseaux sociaux.

« J’annonce que le confinement du Grand Libreville prend effet à partir du dimanche 12 avril 2020 à minuit pour une durée de 15 jours, renouvelable si les circonstances nous y obligent », a annoncé le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, ce 10 avril. Il s’agit de la concrétisation de la mesure de confinement du Grand Libreville annoncée par le chef de l’Etat en vue de lutter contre la propagation et la transmission communautaire du virus.

Ce confinement concerne les communes de Libreville, Owendo, Akanda, Ntoum ainsi que la station balnéaire de la Pointe-Dénis. S’adressant particulièrement aux communes concernées, il a indiqué que « le Gouvernement vous demande de rester chez vous pendant cette période de confinement. Seuls les services dont les missions sont jugées essentielles à la vie de la Nation, sont autorisés à exercer dans le strict respect des mesures de prévention liées à cette pandémie. »

Modalités pratiques

Pour ce qui des modalités pratiques du confinement du Grand Libreville, le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha et sa collègue de la Défense, Rose-Christiane Ossouka Rapondat devront à cet effet mutualiser les forces pour veiller à l’application des mesures au sein de chaque parcelle identifiée par le Copil. « La vie devra se dérouler à l’intérieur de chaque espace parcellisé. En d’autres termes pas de circulation entre ces différentes entités. Cependant, il y a des activités essentielles pour lesquelles des dérogations seront prises », a précisé M. Matha.

Tenant compte de l’Etat d’urgence, le ministre de l’Intérieur a signalé que les forces de deuxième et de troisièmes catégories sont requises, à savoir la gendarmerie nationale et les forces armées gabonaises pour faire respecter les mesures.

De façon concrète, des barrages seront érigés aux limites de chaque ressort territorial, des troupes mobiles et fixes et des patrouilles veilleront  jour et nuit à ce qu’il n’est pas de circulation entre les communes.

Dérogation 

« Chacun devra rester chez soi », a insisté Lambert Noel Matha, en précisant, toutefois que les sorties ne seront autorisées que pour des besoins essentiels liés à l’alimentation et à la santé. « Vous ne pouvez pas aller au marché et revenir avec un panier vide », a-t-il averti.

Si de manière exceptionnelle les commerces de vente des produits alimentaires resteront ouverts, des dispositions ont tout de même été prises pour lutter contre la propagation du virus. « Tout produit touché doit être acheté. Le port des masques et des gants est obligatoire pour l’exercice des activités commerciales. Les populations ne pourront s’alimenter que dans les marchés de leur arrondissement (…). S’agissant du 5e Arrondissement qui ne dispose pas d’un marché propre, les populations seront autorisées à s’alimenter au marché d’Oloumi », a précisé le ministre.

Le dernier bilan de la situation épidémiologique du Gabon fait état de 44 personnes testées positives au Covid-19 dont un décès et une guérison. Pour réussir la riposte à la pandémie, le Gabon suit scrupuleusement les consignes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). De même, le gouvernement entend s’inspirer des expériences des autres qui ont démontré que la discipline individuelle et collective, la solidarité et la responsabilité sont une arme efficace contre le covid-19.