Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Haut-Ogooué : 12 000 hectares de terres mises à disposition pour l’agriculture

Réunis en 6ème session ordinaire, jeudi, par visio-conférence sous la conduite du ministre des Eaux et Forêts, la Commission nationale d’affectation des terres (CNAT) a donné son accord pour l’exploitation agricole de 12 000 hectares de terres dans la province du Haut-Ogooué. Une participation qui vise à booster l’apport du secteur agricole dans l’économie.

 

Bonne nouvelle pour les exploitants agricoles des zones de Souba, Moupia et Franceville situées dans la province du Haut-Ogooué. Ils se sont vus attribuer 12 000 hectares de terres par la Commission nationale d’affectation des terres (CNAT), réunie en 6e session ordinaire. Une première réponse favorable aux demandes d’affectation de terres introduites par le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou. 

Président de la CNAT, le ministre Lee White a reconnu la nécessité de booster le secteur agricole en tant que vecteur de la relance de l’économie « cette affectation des terres permettra un meilleur investissement dans le secteur de l’agriculture, une hausse de la création d’emplois, et une meilleure sécurité alimentaire sur le plan national », a-t-il déclaré, affirmant, par ailleurs qu’ « on est en train de mettre des projets agricoles dans presque que toutes les provinces du pays. »

En tant que responsable de la partie technique du projet, le secrétaire permanent du conseil national Climat, Tanguy Guillaume Gahouma-Bekale, a rappelé que ce plan d’affectation de terres n’est pas fait de manière fortuite, mais reste lié au plan climat.  « Lorsque le président de la République a confié la mission au conseil climat de voir quelles sont les politiques qui permettraient de réduire les émissions du Gabon, il a été proposé de réaliser pour le secteur forêt un plan d’affectation de terres. C’est pour ça que le conseil climat continue à suivre les travaux techniques. »

Développement durable

Cette 6e session ordinaire a également été l’occasion de faire le suivi des recommandations de la 5e plénière, d’examiner les demandes d’affectation de terres et les avis juridiques et de présenter le programme « Initiative pour les forêts d’Afrique centrale » (CAFI 4).

Plusieurs activités ont également été retenues pour la mise en œuvre du programme CAFI 4, notamment une campagne d’information et de consultation aux niveaux national, provincial et départemental ; l’installation des référents locaux dans toutes les préfectures du pays ; la cartographie villageoise ; et une évaluation de l’impact du développement durable.