Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
mercredi 24 février 2021

Haut-Ogooué : l’intérêt des sages-femmes pour l’Ordre national

Les sages-femmes du Haut-Ogooué ont suivi une campagne de sensibilisation sur la création d’un ordre national. Il aurait un impact sur  la profession et la qualité des soins.

Réunies au Centre hospitalier Amissa Bongo de Franceville, les sages-femmes de la province de l’Haut-Ogooué ont été nombreuses à prendre part à la sensibilisation sur l’ordonnance portant création, attribution et organisation de l’Ordre national des sages-femmes du Gabon. Elle a été pilotée par Olga Mavoungou Boukoyi Mabiala, présidente de l’Association des sages-femmes du Gabon.  

Pour l’association, les professionnelles doivent s’approprier  la nouvelle mesure avant sa mise en application.

‘’ Cette ordonnance a nécessité une campagne nationale que nous avons lancée depuis le 23 octobre dans le but que chaque sage-femme puisse s’imprégner du document. Qui en fera partie ? Sa faisabilité… Mais aussi que chacune apporte des amendements, des arguments sinon des suggestions pour l’élaboration du règlement intérieur de l’Ordre’’, explique Olga Mavoungou Boukoyi Mabiala.

Des échanges autour de la structuration juridique de la profession.

Départements

Pour la présidente provinciale de l’association des sages-femmes du Haut-Ogooué, Christiane Mateya, cette sensibilisation a été reçue avec intérêt. ‘’ L’ordre est un outil juridique qui nous permettra d’encadrer notre profession, car nous fonctionnons jusque-là en association. Aujourd’hui, nous travaillons avec la présidente, il nous revient, à l’antenne provinciale de repartir vers les départements pour également expliquer aux sages-femmes l’importance de cet ordre’’,  souligne Christiane Mateya.

Sur proposition du ministre de la Santé, le conseil des ministres a adopté le 14 août dernier, un projet d’ordonnance portant création attribution et organisation de l’Ordre national des sages-femmes du Gabon. Il comblera un vide juridique et aura nécessairement un impact sur la profession et la qualité des soins offerts.