Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Il avoue le meurtre d’une grand-mère 7 ans après

Farley Ondenot Reboucka s’est rendu à la justice 7 ans après avoir commis un homicide suivi d’un viol sur la grand-mère de son ami âgée de 67 ans. L’histoire suscite émotion et indignation dans le chef-lieu de l’Ogooué-Maritime. L’intéressé a été présenté devant le parquet.

 

Farley Ondenot Reboucka, 27 ans s’est rendu de son plein gré à la police le 27 janvier dernier. Soit 7 ans après avoir ôté la vie, de façon ignoble, à Bernadette Mouendo, la grand-mère de son ami Noé Orwell alias champion. Un crime qu’il a commis à l’âge de 20 ans.

Il voulait, selon ses propos, « faire la paix avec sa conscience ». D’autant que le jeune homme a à son actif plusieurs autres cas de viols, a-t-il confessé. Sans omettre la consommation de stupéfiants. Après avoir fait sa déclaration, il a conduit la police sur le lieu du drame pour une reconstitution.

 

Les faits se déroulent en 2015 au quartier Cuvette centrale, dans le 4e arrondissement. Le rapport d’enquête indique qu’entre 2012 et 2013, Farley, dont les  parents sont à l’époque sans domicile fixe était hébergé par la famille de son ami Noé. Les deux camarades faisaient la danse.

Le soir du 2 février 2015, l’intéressé a soif et décide d’aller boire de l’eau. Il aperçoit la grand-mère de Noé, âgée de 67 ans, allongée sur le ventre dans sa chambre. Il se précipite sur elle. Et, à l’aide de ses mains, l’étouffe jusqu’à la mort. Farley introduit ensuite son pénis dans le vagin de la victime, avant de faire des va-et-vient jusqu’à éjaculation.

Le lendemain seulement  la famille constate le décès de la vieille femme toujours allongée sur le ventre, le visage sur le côté et les yeux figés. L’une des petites filles de Bernadette Mouendo fera tout de même constater à ce moment-là qu’elle avait l’impression que sa grand-mère s’était débattue. Mais elle n’a aucun début de piste fiable pour étayer ses observations. Et surtout personne ne peut imaginer que s’il agit d’un meurtre que le meurtrier soit sous le même toit. Très vite donc, tout le monde s’accorde sur la mort naturelle de la grand-mère.

Certificat de décès

Choqués les petits-enfants de Bernadette Mouendo ont appris, lors de la reconstitution, que l’ami de leur fils est le  coupable de la disparition étrange de leur grand-maman.

Farley avait déclaré auparavant avoir commis le meurtre entre 2012 et 2013. Le certificat de décès présenté aux autorités a permis de préciser la date du décès. F. Ondenot Reboucka a été déféré devant le parquet le vendredi 4 février. Il sera poursuivi par le ministère public pour les faits de meurtre et viol.