Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 28 février 2021

Inhumation du Dr Tchantchou : les excuses du Copil

Les conditions d’inhumation du Dr Tchantchou, 24h après son décès suite à l’infection au covid-19, ont suscité l’émoi dans l’opinion. Le copil annonce son exhumation pour un enterrement digne.

Le Dr Tanguy De Dieu Tchantchou sera exhumé et enterré dignement. C’est l’essentiel du propos du porte-parole du comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie de covid-19, Dr Guy-Patrick Obiang au cours de sa traditionnelle conférence de presse. Tout en exprimant le regret du copil à la vue des images choquantes de l’inhumation du jeune médecin, Tanguy De Dieu Tchantchou, au cimetière de Mindoubé, le porte-parole a reconnu que l’inhumation n’a pas été conforme aux procédures d’enterrement des personnes décédées du covid édictées par le plan de contingence de lutte contre le covid-19.

« Au regard de ces images, aussitôt, l’établissement de pompes funèbres en question a été convoquée pour explications. Devant la gravité des faits, l’établissement de pompes funèbres est suspendu pour non-respect de procédures liées à l’enterrement des personnes atteintes par le covid-19 », a révélé Dr Guy-Patrick Obiang. De même qu’il a indiqué que « la lutte contre le Covid-19 implique un engagement responsable. Chaque secteur d’activité doit faire preuve de professionnalisme. Le rôle du copil n’est pas d’apprendre à chacun ce qu’il sait faire, mais plutôt de compter sur l’esprit patriotique, le professionnalisme des uns et des autres pour qu’ensemble nous puissions vaincre la pandémie du coronavirus ».

Par ailleurs, s’il est vrai que la contagiosité de cette maladie, oblige l’inhumation des personnes décédées doit à se faire dans les meilleurs délais, il est d’autant plus vrai que cette inhumation doit se faire dans le strict respect de la dignité humaine. « Cela n’aurait pas dû se passer de cette façon et cela ne devrait plus se faire. A cet effet, nous présentons aux familles durement éprouvées nos sincères excuses et nous nous engageons de mener les démarches auprès du ministère de la Justice pour une inhumation digne de ces compatriotes avec le consentement des familles ».

Députée et ministre

24 h avant ce revirement du copil, l’opinion n’a pas hésité à exprimer son indignation et sa colère face aux conditions dans lesquelles le Dr Tchantchou et un second patient décédé du covid ont été enterrées. 

Parmi les indignés, l’épouse du Dr Tchantchou et l’ancienne députée et ministre sous Omar Bongo, Lasséni Duboze proche du second patient dont l’enregistrement audio a fait le tour des réseaux sociaux.  L’annonce du porte-parole résonne  comme une victoire.