Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 3 décembre 2021

Justice : 10 ans de prison pour Aba’a Minko

L’opposant Aba’a Minko écope de 10 ans de réclusion, dont cinq  avec sursis. Son conseil plaidait l’acquittement pour l’ancien candidat à la présidentielle de 2016.

Placé sous mandat de dépôt en juin 2017, l’attente n’aura pas été plus longue pour l’opposant Aba’a Minko dont le procès s’est ouvert lundi 8 juin devant la cour criminelle spéciale. Après moult tractations entre le parquet général et le conseil du prévenu, le tribunal a rendu son verdict mercredi.

Aba’a Minko échappe de justesse à la peine maximale, requise par le ministère public, qui s’était basé sur l’article 68.  « Statuant publiquement à l’égard des nommés Aba’a Minko Roland Désiré, Gnama Lembambi Rostand, Rembogo Serge, Oubala Boussougou Thierry Brady, déclare Aba’a Minko Roland Désiré non-coupable du crime d’atteinte à la sureté de l’Etat, prônant son acquittement ; déclare en revanche Aba ‘a Minko Roland Désiré, coupable du délit d’atteinte à l’autorité de l’Etat ; déclare également Aba ’a Minko Roland Désiré, coupable du délit d’association de malfaiteurs. En répression, condamne Aba‘a Minko Roland Désiré a 10 ans d’emprisonnement dont 5 ans assortis du sursis et à 5 millions de F Cfa d’amende », a déclaré le président de séance.

Des circonstances atténuantes motivées par la défense de l’opposant qui avait soutenu avoir monté tout seul ‘’un canular politique’’, afin ‘’de concentrer toute l’attention du pays et de l’opinion internationale sur la situation politique du Gabon. ’’

Pour ce qui est de ses co-accusés, la sentence a été plus souple, puisque Oubala Boussougou Thierry Brady et Obame Nguema ont été acquittés. Gnama Lembambi Rostand, Rembogo Serge ont été déclarés coupables du délit d’association de malfaiteurs, mais laissés en liberté.

Satisfaction

Le conseil d’Aba’a Minko n’a pas caché sa satisfaction à l’annonce du verdict. « Nous estimons que la cour a rendu une bonne décision, il nous a donné un délai de cinq jours pour nous pouvoir en cassation. Nous verrons maintenant avec notre client, l’opportunité de nous pourvoir en cassation ou pas », a confié Me Boguikouma

Aba’a Minko était poursuivi pour ‘’ association de malfaiteurs, atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, diffusion de nouvelles fausses ayant troublé la paix publique, incitation à la révolte contre les autorités de l’Etat, trouble contre la paix publique’’.  Au terme du procès, il n’a été finalement reconnu coupable que du délit d’association de malfaiteurs.