Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Makokou : René Ndemezoo face à la réalité du conflit homme/faune

Le président du Conseil économique social et environnemental a effectué un séjour de 24 h à Makokou. René Ndemezoo Obiang est en tournée interprovinciale. Il a échangé avec les populations et s’est imprégné de problèmes de cohabitation entre les populations et les éléphants.

En provenance de la province sœur de l’Ogooué-Lolo par la route, le président du Conseil économique social et environnemental a fait une halte à Makokou du 11 au 12 novembre. Il a échangé avec les notables sur l’impact et l’incidence socio-économique du conflit homme/faune. René Ndemezo’o Obiang s’est rendu dans les exploitations agricoles des quartiers périphériques. Il a pu se rendre compte du désastre et des dégâts causés par les éléphants dans les plantations ; notamment à Mbeza, pk 10 de Makokou, une exploitation de manioc, dévastée la veille de son arrivée dans la région.

En séance de travail dans la salle des réunions du gouvernorat comme sur le terrain, les interlocuteurs de René Ndemezo’o Obiang ont fait part de leur désarroi et de leur colère. Il y a aussi une certaine lassitude. << Aujourd’hui, tout le monde est découragé de faire de l’agriculture. Les éléphants vivent derrière nos maisons. Ils boivent l’eau des fus. Vraiment on est fatigués avec cette histoire >> affirme M. Ndoué, chef du quartier Essick.

Rapport

A Mbeza, maman Rosine fait observer au président du CESE que << ce problème est venu aggraver la pauvreté dans nos familles. Les plantations sont tout pour nous. Avec ça on mange. On envoie nos enfants à l’école. On vend quelques fois le manioc et la banane pour payer les médicaments. Mais là, comme vous même vous voyez là, on fait comment ? >> demande l’agricultrice.

René Ndemezo’o Obiang a été sensible à la détresse des agriculteurs et de la population souffrant de la proximité avec les pachydermes. Il s’est voulu rassurant. Le CESE élaborera un rapport au président de la République avec des recommandations fortes au gouvernement.