Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Mort de Ketch Oboro en Russie : la famille réclame justice

La dépouille de Ketch Oboro, étudiant gabonais de 24 ans, en fin de cycle de Pharmacie en Russie a été rapatriée au Gabon, le 25 décembre. Le jeune homme aurait été retrouvé mort, à plusieurs kilomètres de sa résidence d’étudiant, le 12 décembre. La famille réclame justice.

 

Aux côtés des proches de Ketch Oboro, plusieurs personnes ont effectué le déplacement de l’aéroport Léon Mba de Libreville, le 25 décembre, pour accueillir la dépouille du jeune étudiant décédé le 12 décembre dans des conditions qui restent à élucider. Pour marquer leur désarroi face au silence des autorités gabonaises et russes sur la mort de leur proche, le cortège avec en tête de file, le père de Ketch Oboro, a marqué un arrêt devant l’ambassade de Russie à Libreville.

« Je demande à la Russie et au Gabon de prendre les mesures nécessaires pour élucider les circonstances de la mort de mon enfant. Il faut que justice soit faite », a lancé le  père de famille visiblement bouleversé. 

Selon la famille de l’étudiant, tout porte à croire à un homicide. Les informations officielles des autorités gabonaises et russes indiquent, par contre, que le jeune homme a succombé à une courte maladie. « C’est du mensonge ! », s’est écrié le père de Ketch Oboro. Après avoir ouvert le cercueil de son fils à l’aéroport il a affirmé : « je n’ai même plus besoin d’autopsie. Sa tête a été ouverte. Au niveau du cœur, c’est ouvert, recousu. »

Les proches de Ketch Oboro interpellent les autorités russes et gabonaises.

Vidéo

Sur la thèse d’un arrêt cardiaque, la famille assure que le jeune homme était un sportif de haut niveau, avec à son actif, trois médailles.

Que s’est-il réellement passé dans la nuit du 12 au 13 décembre pour que le jeune homme passe de vie à trépas, alors qu’il avait affirmé à son père, dans un appel vidéo, qu’il se trouvait à son domicile pour préparer un test pour le lendemain ? La famille de Ketch Oboro réclame justice.