Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 28 février 2021

Ogooué-Ivindo : des villageois privés d’eau

Dans une vingtaine de villages et regroupements du département de l’Ivindo des pompes hydrauliques ne fonctionnent plus  depuis plusieurs mois. Aucune réparation n’a été faite à ce jour. La situation pose à nouveau la question de l’accès à l’eau pour les habitants.

 

 

En 2020, Germain Biahodjow député du deuxième siège de l’Ivindo, canton Ivindo – Nvadhy vantait les mérites du président Ali Bongo Ondimba sur la question de l’accès à l’eau potable dans les villages de l’Ivindo.  << Je peux vous rassurer que le Chef de l’État a, lui-même, donné des instructions pour que ce problème soit rapidement résolu et vous avez suivi lors de l’interpellation du ministre de l’Energie à l’Assemblée Nationale, la confirmation de ses instructions>>, confiait-il à la presse locale.

L’annonce de la présence d’une division du groupe Olam, spécialisée dans les forages et la construction des pompes hydrauliques villageoises avait été faite. Les travaux suivis conjointement par le service de l’Eau au ministère de l’Energie et le conseil départemental de l’Ivindo avaient bien été conduits jusqu’à la livraison provisoire de plusieurs pompes.

Eléphants

Aujourd’hui,  plusieurs  pompes sont en panne, seulement, quelques mois après leur mise en service. C’est le cas de Massaha, Maéla, Messeb, la scierie, Nze Vatican, Mananga et d’autres bourgades dans les cantons, Aboye- Mougnandji, Bonga, Ivindo Mvadhy et Ntang-Louli. Selon les chefs de village, les pannes sont plutôt similaires : mécanisme abîmé, amortisseur et joints cassés  et difficultés de remontée de l’eau.

Le problème été signalé au président du conseil départemental de l’Ivindo, en sa qualité de maître d’œuvre. Les villageois restent en attente d’une solution rapide et durable  de la collectivité locale. Il y a urgence. La majorité des rivières autour des villages sont éloignées et souvent asséchées, voire occupées par les éléphants qui viennent s’y abreuver.