Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Ogooué-Ivindo : interpellations de 11 orpailleurs dans le parc national de Minkebé

Onze orpailleurs artisanaux dont quelques Gabonais ressortissants du district de Mvadhy et plusieurs expatriés ont été placés sous mandat de dépôt. Ils ont été acheminés sur Libreville. Ils comparaîtront devant le tribunal spécial consacré aux crimes de braconnage et d’exploitation illicite des produits miniers au Gabon.

 

Les faits se déroulent dans le district de Mvadhy, à l’intérieur du parc national de Minkebé, plusieurs jours avant les fêtes de fin d’année.  Dans le cadre d’une patrouille de plusieurs semaines en forêt, les éco-gardes accompagnés de gendarmes, tombent sur des camps d’orpailleurs en situation d’illégalité flagrante.   Une soixantaine de personnes est mise aux arrêts et plusieurs effets sont saisis. Comme toujours en pareille circonstance, les plus téméraires, sentant l’étau se resserrer, engagent des négociations avec le commando. Une fois au village, seuls 11 orpailleurs seront embarqués pour Makokou où ils passeront plusieurs jours dans les geôles du bureau des contres ingérences B2 avant d’être présentés au parquet du tribunal de première instance de Makokou. D’après les sources judiciaires proches du dossier, les suspects ont reconnu les faits. Fort de ces aveux, la procureure Christiane Lekat a décidé de leur envoi devant le tribunal spécial consacré aux crimes de braconnage et d’exploitation illicite des produits miniers basé à Libreville.

Une justice à deux vitesses

D’après  un notable du regroupement des villages de Mayibouth qui a requis  l’anonymat,  << nous sommes déçus et choqués de voir que plusieurs de nos enfants qui sont allés dans les rivières chercher de quoi passer les fêtes sont arrêtés et envoyés en prison à Libreville, alors que les expatriés sans papiers sont libérés pour les mêmes motifs. Où va le monde ? >>. Le notable parle implicitement d’une justice à deux vitesses.  Il interpelle les autorités. << Nos députés qui votent les lois, nos ministre qui sont au gouvernement doivent faire attention à ce genre de choses>> conclut-il. 

De sources proches du gouvernorat de Makokou, Christiane Lekat aurait reçu une délégation des familles des Gabonais interpellés afin de les écouter et de trouver des voies d’apaisement.