Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Ogooué Ivindo : vents violents, des familles sans-abris dans le district de Mvadhy

Les populations du département de l’Ivindo, principalement du district de Mvadhy ont fait les frais des vents violents qui ont accompagné la forte pluie dans la nuit du mardi 12 au mercredi. Plusieurs habitations ont perdu leur toit.

 

Les pluies diluviennes généralement attendues pour fin janvier et mi-mars s’annoncent prématurément et avec force. Les occupants de maisons déjà fragilisées par le poids des années, notamment celles construites en matériaux périssables vivent dans la crainte de voir les habitations détruites.

Les vents violents accompagnant la forte pluie de la nuit dernière ont fait des dégâts dans plusieurs localités du district de Mvadhy, notamment à Messeb, village situé à 7 km de Makokou sur le fleuve Ivindo. Là-bas, une famille nombreuse se retrouve sans toit. La maison familiale construite en bois a perdu toute sa toiture. A Andock, dans le deuxième arrondissement, c’est la maison d’un agent de l’État à la retraite qui a perdu la totalité de son toit. Fort heureusement ces incidents n’ont fait aucun blessé.

Une famille sans-abri.

Appel à la solidarité

Pour Adélaïde Missabe, la victime de Messeb, dans le Haut Ivindo, la situation est grave. << Je suis une veille femme. J’ai 10 personnes dans ma maison. Il y a mes enfants et mes petits-fils. J’ai presque 60 ans. Je vais faire comment ? >>, se demande-t-elle. D’emblée, la vieille dame appelle à l’aide  les autorités et les politiques. <<Si j’étais seule, j’aurai pu me débrouiller. Mais j’ai 4 enfants de moins de 6 ans et tous les autres. Je fais comment Seigneur Jésus ?>>. Des interrogations qui appellent à une chaine de solidarité autour de sa famille désormais sans domicile fixe.

  Sur instructions du chef de regroupement, les jeunes du village ont été mobilisés pour effectuer quelques réparations, afin de procurer un abri provisoire à la famille.  

Les vents violents ont également fait des dégâts dans les plantations, dévastant bananiers, cultures de manioc et arbres fruitiers dans les villages.