Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 7 août 2020

Oyem : il se suicide après une déception amoureuse

Un ressortissant camerounais a été retrouvé pendu à Oyem. Il se serait donné la mort après une déception amoureuse.

Près d’un mois après le double meurtre causé par un amant déçu, le chef-lieu la province du Woleu-Ntem, Oyem enregistre un nouveau drame dû à une déception amoureuse. Cette fois, un ressortissant camerounais a été retrouvé pendu au quartier Akouakam dans le 1er arrondissement de la commune d’Oyem.

Selon les faits rapportés par nos confrères de radio Gabon, le nommé Urbain Miné se serait donné la mort après avoir été chassé par sa petite amie. Un témoin rapporte que le jour du drame, il s’était rendu chez « sa petite copine pour essayer de s’amuser comme on a l’habitude de le dire ». Mais cette dernière ne l’entendait pas ainsi à cause d’une querelle de couple. « C’est dans cette optique que la fille a jugé utile de le chasser, en lui demandant de ne plus mettre pied dans sa localité.  C’est ainsi que le gars  avec son cœur décroissant a décidé de se donner la mort », poursuit le témoin.

Préméditation

Une version confirmée par le procureur de la République près le tribunal de première instance d’Oyem, Rodrigue Mfoumou Ondo. Se basant sur les premiers éléments des investigations, il affirme que Urbain Miné « s’est pendu parce qu’il y avait des traces au niveau du cou qui faisaient ressortir la corde ». Les personnes auditionnées, notamment sa petite amie, ont également  affirmé «  qu’il préméditait déjà de se suicider parce que leur relation n’était plus bonne. La fille a tout de même essayé de l’en dissuader, mais il avait déjà mûri son idée. Il ne supportait pas la séparation, il disait que qu’il préférait mourir que de se séparer de cette fille. Il est passé de la parole à l’acte, il s’est effectivement suicidé », a confié le procureur de la République.

Les habitants du quartier Akouakam sont sous le choc. Le parquet d’Oyem a ouvert une enquête pour faire toute la lumière sur ce qui s’apparente à un drame sentimental.