Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Pas de culte à Franceville ce dimanche

Malgré l’annonce de la réouverture des lieux de culte, prévue, ce dimanche 25 octobre, par l’archevêque métropolitain de Libreville, Monseigneur Jean-Patrick Iba-Ba, les portes des églises catholiques et des autres confessions sont restées fermées à Franceville.

 

Dans la capitale provinciale du Haut-Ogooué, la cathédrale Saint-Hilaire et d’autres églises catholiques, les assemblées de Dieu du Gabon, les églises de l’Alliance chrétienne, l’église universelle du royaume de Dieu et bien d’autres confessions, n’ont pas ouvert  leurs portes, ce dimanche 25 octobre, comme annoncé par monseigneur Jean-Patrick Iba-Ba, archevêque de Libreville.

Les mesures restrictives prises pour lutter contre la covid-19  et l’annonce de la réouverture des lieux de culte pour le 30 octobre ont été respectées, contre toutes attentes, au niveau de Franceville. En effet, ce dimanche 25 octobre, hormis la présence des forces de l’ordre déployées sur le terrain aux premières lueurs du jour, aucune église n’a ouvert ses portes et aucun fidèle n’a fait le déplacement.

Portes fermées, absences d’âmes, et présence de quelques éléments des forces de l’ordre, c’est le constat effectué sur  le terrain par nos équipes ce dimanche.

Les lieux de culte de Franceville restées fermées.

Des mesures inacceptables

Par ailleurs, pour certaines assemblées notamment, les églises de réveil, les églises resteront fermées jusqu’à nouvel ordre, choisissant d’œuvrer pour que le gouvernement annule toutes les mesures, qui ne sont pas dans le plan d’adaptabilité de la commission tripartite. Car, d’après les religieux, les mesures restrictives sont inadaptables.

Le gouvernement avait annoncé l’ouverture des lieux de culte pour le dimanche 30 octobre. Une décision très attendue qui a été alourdie par des contraintes et des restrictions drastiques comme la limitation à 30 personnes, le paiement de la dîme, la durée du culte, etc. Des mesures décriées par la communauté religieuse notamment l’église catholique qui a décidé de braver ces mesures, en ouvrant les lieux de culte ce dimanche 25 octobre.