Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Rectorat de l’UOB : Marc-Louis Ropivia dépose le tablier

Le recteur de l’UOB, a déposé sa démission. Il veut s’épargner le déshonneur d’un combat risible consécutif au climat conflictuel interminable et anxiogène au sein de l’UOB.

Dans sa lettre de démission du rectorat de l’Université Omar Bongo, le Pr Marc-Louis Ropivia décrit un climat de « guerre froide » permanent au sein de l’institution qu’il a dirigée durant près de six ans. Une situation entretenue, selon lui, par l’activisme de personnes qui s’étaient opposées à sa reconduction à la tête de l’institution.

« Monsieur le ministre, je vous épargne la liste des autres batailles que mes collaborateurs et moi avons dû mener, avec des fortunes diverses, mais animés de la seule volonté de reconstruire moralement une UOB demeurée trop longtemps prisonnière des logiques de pouvoir contradictoires exacerbées. Cette conflictualité interminable et anxiogène aura couté à certains la carrière universitaire, à d’autres la santé », indique-t-il.

Faisant référence au fait qu’il approche à grands pas à un âge respectable, il dit vouloir s’épargner le déshonneur d’un combat risible dans lequel tentent de l’entrainer, à travers une certaine presse et via des jeunes collaborateurs à la fragilité sociale et morale avérée, des universitaires en quête effrénée de pouvoir dans la sphère politico-administrative de notre pays.

La lettre du recteur fait suite à une autre correspondance adressée la veille au ministre de l’Enseignement supérieur, Jean de Dieu-Moukagni Iwangou, par le coordonnateur des affaires présidentielles, Nourredine Valentin Bongo Ondimba. Dans celle-ci, il déplore la contestation publique par le Pr Marc-Louis Ropivia, des nominations de plusieurs responsables entérinées en conseil des ministres, le 7 novembre.

« Je vous invite, à ce sujet, au rappel à l’ordre du recteur de l’université Omar Bongo, tout en le sommant de respecter les prérogatives de l’Institution qu’incarne le Président de la République, Chef de l’Etat », livre la correspondance, dans laquelle des révélations sur une gestion scabreuse de l’UOB sont clairement faites.

Contestations

Le recteur qui tente mot pour mot de se défendre des accusations du coordinateur des affaires présidentielles a affirmé qu’il reste à la disposition des autorités compétentes pour rendre compte de sa gestion.

Le passage du Pr Marc-Louis Ropivia à la tête du rectorat de l’UOB n’a pas été un long fleuve tranquille. Peu de temps avant sa reconduction, selon la nouvelle formule de recrutements des recteurs des universités, il faisait déjà l’objet de nombreuses contestations.