Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Renaud Allogho Akoué sera-t-il aux obsèques de sa compagne ?

Carine Geneviève Ignounga, compagne de l’ancien directeur général de la CNAMGS écroué à Sans famille depuis plus d’un an, a perdu la vie dans un accident de la circulation le 30 avril dernier. Depuis, une question se pose : Renaud Allogho Akoué pourra-t-il assister à ses obsèques ?

Le décès tragique de la compagne de l’ancien directeur général de la CNAMGS, Renaud Allogho Akoué, incarcéré à la prison centrale depuis plus d’un an, suscite l’émotion. Le collectif SOS prisonnier a aussitôt ouvert le débat en s’interrogeant sur la présence d’un détenu aux obsèques d’un proche.

L’analyse de SOS prisonnier met en relief le fait que le règlement intérieur des établissements pénitentiaires en vigueur au Gabon règle cette question. En effet, la loi prévoit une dérogation de sortie exceptionnelle, à l’exemple du décès d’un proche.

L’article 27 dispose que « sur accord du chef d’établissement et sous sa responsabilité, il peut être autorisé, dans certains cas de figure, des sorties ponctuelles pour des raisons de santé ou sociales, au bénéfice du détenu, après une préalable autorisation des autorités judiciaires compétentes. Des agents de sécurisation doivent être commis à cet effet

Sur ce point, des exemples sont nombreux au niveau de la prison centrale de Libreville. De nombreux détenus ont bien pris part aux obsèques de leurs proches. « Pas officiellement, dernièrement Ondias, ancien DG, aurait bénéficié de cette mesure au décès de son fils. Personnellement, je n’étais pas à ce décès, mais il y a plusieurs témoignages qui affirment qu’il était présent », révèle une source.

La décision revient au juge

Sauf que pour bénéficier de cette dérogation, la loi précise que le détenu ou son avocat doit adresser une demande écrite auprès du juge en charge de l’instruction de leur dossier. Ce qui ne garantit pas en soi, une décision positive. Par ailleurs, lorsque la demande est approuvée, le détenu sera autorisé à sortir uniquement sous escorte. « Les membres de cette escorte pourront éventuellement être en civil et non armés, et s’écarter pendant la cérémonie pour assurer une certaine discrétion », indique le règlement.

SOS prisonnier Gabon, met également en avant la réglementation internationale en la matière, en l’occurrence l’ensemble de règles à minima des Nations Unies pour le traitement des détenus (règles Nelson Mandela) adoptées à l’unanimité. Selon la règle 70, c’est à l’administration pénitentiaire d’informer immédiatement le détenu de la maladie grave ou du décès d’un proche parent ou de toute autre personne proche. « (…) Lorsque les circonstances le permettent, le détenu devrait être autorisé à se rendre au chevet d’un proche parent ou de toute autre personne proche gravement malade ou, en cas de décès, à ses obsèques, soit sous escorte, soit librement », indique la règle.

Les novices estiment que pour le cas de la compagne de Renaud Allogho Akoué, les circonstances tragiques de son décès devraient à elles-seules interpeler les autorités judicaires sur la nécessité de cette dérogation. Des sources familiales affirment que jusqu’à son accident tragique, Carine Geneviève Ignounga était la compagne officielle de Renaud Allogho Akoué. Ils avaient deux enfants en bas âge. Elle lui rendait régulièrement visite en prison.