Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Trafic d’or : Ismaël Ondias devra rembourser 600 millions de Fcfa

L’ancien directeur général de la société Équatoriale des mines a comparu ce mardi devant la session criminelle spéciale dans le cadre de l’opération anti-corruption « Scorpion « . Il a été reconnu coupable et condamné à 10 ans de réclusion criminelle assortie avec sursis.

Ouverte le lundi 7 juin, la session criminelle spéciale vient de rendre son premier verdict dans le cadre de l’opération anticorruption, baptisée « Scorpion ». Appelé à comparaitre dans une affaire de trafic d’or, l’ancien directeur général de la société Equatoriale des mines (SEM), Ismaël Ondias Souna a été reconnu coupable le « détournement de deniers publics et complicité de détournement de deniers publics.»

Selon le jugement, il a été condamné à 10 ans de réclusion criminelle avec sursis, d’une amende de 100 millions et du remboursement de la somme de 600 millions de FCFA. Il demeure tout de même en liberté.

Arrêté également en 2019, pour les même raisons que son chef, le directeur financier de la SEM, Cédric Nang Essono a eu plus de chance. Il a  été reconnu non-coupable.  

À la suite d’Ismaël Ondias Souna et son ancien collaborateur, Cédric Nang Essono, plusieurs anciens hauts cadres de l’administration publique auront également droit à un procès au cours de cette session criminelle spéciale. Sur la liste non exhaustive, il y a l’ancien ministre Roger Owono Mba, l’ex directeur général, Renaud Allogho Akoué  qui passeront à la barre pour le délit de détournement de fonds publics et de complicité de détournement de deniers publics. L’opposant Pascal Oyougou sera entendu le 15 juin pour des faits de complot contre l’autorité de l’Etat, instigation aux actes  et manœuvres de nature à provoquer des troubles contre l’autorité de l’Etat.