Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Un blessé grave dans un accident au PK 11

Un conducteur a perdu le contrôle de son minibus et a percuté un camion. Une femme a été grièvement blessée.

Un accident de la circulation s’est produit ce lundi au carrefour de Melen, PK 11, faisant une blessée grave et d’importants dégâts matériels. Elle a été évacuée vers le centre hospitalier universitaire d’Owendo pour subir des soins intensifs.

Un minibus immatriculé avec six passagers à son bord a percuté violemment un camion canter qui tentait de stationner sur le coté.  Il venait de quitter la gare routière du PK 8, en partance pour Kango, dans le département du Komo.

Les autres passagers dont deux femmes âgées s’en sortent avec des égratignures au pied. Un homme de 87 ans, Rémy D. se plaignait d’une douleur au niveau des côtes. Les blessés légers ont simplement regagné leur domicile. 


L’accident s’est déroulé à l’entrée du carrefour de l’hôpital régional de santé de l’Estuaire, plus précisément au carrefour de Melen au PK 11. Une foule de badauds s’est aussitôt formée. L’accident a perturbé la circulation pendant plus d’une heure ; les services de constat d’accidents de police de Belle vue 2 n’étant pas arrivés à temps.


Selon les premiers éléments de l’enquête, l’accident serait dû à une perte de contrôle du véhicule par le chauffeur. Une défaillance mécanique au niveau du système de freinage en serait l’origine. Il ressort que le conducteur a tenté de marquer un stop à un passage piétons.

Garage

«Je reviens du marché banane. Lorsque j’amorce la montée et je vois un groupe des personnes qui traversaient. Il y avait aussi d’autres voitures devant moi qui laissaient traverser les gens lorsque j’appuie le frein ça ne prend pas. En voyant tous ceci, j’étais obligé de rentrer sur cette route croyant que je pouvais réussir à stabiliser le véhicule», explique le chauffeur choqué.

Le conducteur a perdu le contrôle du véhicule.


«Je cherchais à bien me garer pour laisser le passage. C’est lui qui n’a pas su maîtriser les freins de sa voiture. Il est  venu me cogner. Ma tête est allé frapper sur la poignée. Le choc était trop violent », témoigne le chauffeur du canter Diallo S., un opérateur économique et propriétaire d’une boutique  au même carrefour.


Les policiers chargés de l’enquête ont fait remarqué que la visite technique du bus arrivait à expiration le lendemain, mardi 19 mai. Alors que l’assurance du véhicule le 6 du mois de juin. Cela crédibiliserait l’information selon laquelle le véhicule sortait du garage.