Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Nuit blanche et défaite des Panthères à Banjul

La sélection nationale est restée bloquée toute une nuit à l’aéroport de Banjul. Les Panthères ont affronté l’équipe gambienne après une nuit blanche.  La situation suscite l’indignation, mais elle pose aussi question sur la responsabilité de la FEGAFOOT.

L’insolite était à son comble ce lundi 16 novembre au petit matin, lorsque des images montrant les Panthères du Gabon couchées à même le sol à l’aéroport de Banjul en Gambie, ont fait le tour des réseaux sociaux. Arrivée dimanche à 23h pour le match retour prévu le lendemain à 17h, c’est à 7h du matin que le staff de l’équipe nationale, avec à sa tête, le ministre des Sports, a pu rejoindre son hôtel.

Une situation inédite pour une compétition qui s’inscrit dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2022. ‘’L’horreur’’ pour le sélectionneur national, Patrice Neveu. « Ils disent qu’on ne peut pas sortir parce qu’on a voulu nous imposer un test covid-19. C’est l’horreur. Voir les joueurs dans cet état-là. C’est une atteinte au football, c’est une atteinte à l’humain. C’est une maladie qui touche le monde, et on se sert de ça au football. On touche quand-même au Gabon. Là je ne suis pas d’accord », s’est-il indigné.

Sanctions

Dans un tweet, le capitaine Pierre Emerick Aubameyang en a appelé  à la responsabilité de la CAF.  « Ça ne nous démotivera pas, mais il faut que les gens sachent et surtout que la CAF prenne  ses responsabilités. 2020, et on veut que l’Afrique grandisse. Ce n’est pas comme ça qu’on va y arriver ».

Les Panthères couchées à même le sol à l’aéroport.

Sur la toile et dans la sphère du football en général, la même indignation. « C’est terrible qu’un grand pays comme la Gambie en arrive là pour un match de football. Faire de tel traquenard. C’est une honte », déclarait un commentateur sportif sur Canal +, avant de poursuivre : « j’espère qu’il y aura une enquête au niveau de la CAF et il devrait avoir des sanctions. Normalement lorsqu’un pays reçoit, il facilite le passage des joueurs ».

Report

Pour d’autres, la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) porte une part de responsabilité sur dans cette affaire. Il semble qu’elle aurait fait fi de certaines obligations des autorités gambiennes dans le cadre de la riposte contre la covid-19 sur le territoire gambien.

On peut avec certitude cette fois reprocher aux autorités le fait d’avoir reporté le voyage du 11 onze national. Les joueurs devaient initialement se rendre en Gambie vendredi 13 novembre. Finalement, c’est à la veille du match que les Panthères atterrissent à Banjul pour subir humiliation et  tracasserie. Comment se reposer après une nuit blanche, s’acclimater à son environnement voire se familiariser à la surface de jeu dans ces conditions ?

Une arrivée le vendredi aurait permis à l’équipe d’anticiper et de profiter d’une meilleure préparation. En attendant les Panthères quittent la Gambie frustrés et défaits 2 à 1. Ils perdent également la première place du groupe D. La sélection nationale va devoir  arracher son ticket pour la CAN face aux Léopards de la RD Congo, en mars 2021.