CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Faire de la crise sanitaire actuelle une opportunité d’autonomisation des femmes sur toute l’étendue du territoire. C’est l’objectif que se fixe le gouvernement à travers le lancement du programme gabonais de transformation de 10 000 femmes au foyer en entrepreneuriat digital.

Le 17 avril marquait la 23e édition de la journée nationale de la femme gabonaise. En dépit du contexte sanitaire qui limite les rassemblements, le ministère des Affaires sociales et des Droits de la femme a célébré cette journée aux cotés des femmes.

Comme chaque année l’accent a été mis sur l’autonomisation de la femme avec deux moments forts. Tout d’abord la remise d’un lot d’équipements au profit des agricultrices en vue de renforcer leur capacité de production.

La ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme , Prisca Nlend Koho a ensuite procédé au lancement officiel du Programme gabonais de transformation de 10000 femmes au foyer en entrepreneuriat digital (PROGAFFED). L’initiative est une réponse aux restrictions relatives au contexte sanitaire. Les effets de la crise sanitaires sont visibles à tous les niveaux, et la femme n’en est pas épargnée.

Avec ce programme, le gouvernement entend se positionner aux côtés des femmes pour les encourager à se réinventer dans le domaine économique, notamment en envisageant de nouvelles stratégies. A travers le digital, il s’agit de faire de la crise sanitaire une opportunité d’autonomisation des femmes sur toute l’étendue du territoire.

Formidable opportunité

La ministre déléguée auprès du ministre d’Etat en charge de l’Economie numérique, Gisèle Akoghet, a encouragé les femmes à saisir l’opportunité. « La Gabonaise doit s’approprier l’utilisation des nouvelles technologies de la communication et de l’information. Les femmes, plus que jamais, nous avons besoin de vous, votre pays a besoin de vous. Le monde entier a besoin de vous et cet outil c’est une opportunité », a-t-elle déclaré.

La ministre des Affaires sociales a insisté sur le fait de faire du confinement une réelle opportunité, en donnant le pouvoir aux femmes. « On se dit qu’à partir du digital, je peux être au nord du Gabon, ceux du sud voient particulièrement ce que je fais de chez moi. Je suis au centre, ceux de l’est ont la possibilité de me voir. Il ne s’agit pas seulement du Gabon, même à l’extérieur du pays, on est capable de voir ce que je fais », a-t-elle indiqué.

Le PROGAFFED est un projet innovant et d’actualité en droite ligne avec la décennie de la femme et la stratégie Gabon-Egalité. Sa mise en œuvre se fera de manière progressive. 48 formateurs seront préalablement outillés. Ils seront ensuite déployés auprès des communautés en vue de renforcer les capacités des femmes pour l’utilisation et la maîtrise du digital en vue de promouvoir leurs activités économiques et vendre leurs produits à travers le numérique.