CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Des accords relatifs au transport maritime ont été signés entre le Gabon et l’Allemagne. Les deux pays renforcent une coopération qui remonte aux années 60. 

La coopération maritime entre le Gabon et l’Allemagne vient de prendre un nouveau tournant. C’est du moins ce qui ressort des conclusions des travaux de la commission Gabon-Allemagne qui se sont tenus dans la capitale gabonaise du 9 au 12 juin 2019. 

Durant quatre jours les représentants des deux Etats ont mené la réflexion sur des stratégies de coopération en matière de formation dans le domaine maritime. Mais aussi sur la révision du protocole sur les rapports de navigation maritime entre le Gabon et la République d’Allemagne, signé le 11 juillet 1962.

La ministre déléguée aux Affaires étrangères, Nanette Longo Makinda s’est réjouie du fait que ces travaux ont été une occasion propice pour le Gabon et l’Allemagne d’entrevoir un nouvel horizon de coopération maritime. « Ils ont contribué à l’exploration de nombreuses opportunités de coopération bilatérale envisagées entre le Gabon et l’Allemagne », a-t-elle déclaré. Elle s’est d’ailleurs dite « convaincue que cela constituera un patrimoine certain et durable qui renforcera d’avantage les liens de nos Etats respectifs.»

La rencontre de Libreville a donc abouti à la signature de trois mémorandums d’entente, entre les ministères des Transports des deux pays. Ces textes sont relatifs à la coopération dans le domaine des transports maritimes ; aux ports maritimes et à la logistique ; et les rapports de navigation maritime et aérienne du 11 juillet 1962 entre le Gabon et l’Allemagne.

Les ambitions du Gabon en matière maritime reposent sur plusieurs axes. Il s’agit entre autres du développement du secteur maritime et la gestion durable des écosystèmes ; du développement des aires protégées dans les eaux continentales et les espaces marins ; et de la modernisation des infrastructures portuaires.