Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

26 000 m3 de bois exportés vers la Chine

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Malgré un contexte économique difficile en raison de la pandémie de coronavirus, le Gabon a exporté 26 000 m3 de bois vers la Chine.

Au port d’Owendo, environ 26 000 m3 de bois ont été exportés en l’espace d’une journée vers la Chine. Pour le Pr. Lee White, « c’est un chargement historique ». Surtout que la situation du moment, marquée par la pandémie de coronavirus n’est pas favorable à la poursuite des activités économiques.  De nombreux secteurs y sont impactés.

« Cela montre que malgré la crise sanitaire du Covid- 19, l’industrie forestière continue à tourner et les exportations vers la Chine commencent à reprendre. Ça donne de l’espoir », explique le ministre des Eaux et Forêts. L’espoir d’une reprise des activités dans différents secteurs, notamment celui du bois, le Gabon a vraiment besoin d’y croire. Les emplois sont menacés et un prolongement de la situation conduirait des milliers de Gabonais  au chômage.

Valeurs

La visite du ministre au port d’Owendo visait aussi le suivi de l’application des mesures de prévention, l’organisation et la protection du personnel face au Covid-19. Car  sans santé il n’y a pas de travail et donc pas d’entrée de valeurs.

« Je suis venu m’assurer que le dispositif sanitaire et sécuritaire mis en place par mes services est bien effectif afin d’assurer et garantir la santé de nos agents et ceux des autres administrations, et ainsi faire en sorte qu’ils puissent continuer à travailler dans de bonnes conditions malgré la pandémie du Coronavirus », a indiqué Lee White.

Coronavirus : les Gabonais expatriés en Chine peuvent regagner le Gabon

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Après l’interdiction de son territoire aux passagers en provenance de Chine, le Gouvernement permet aux Gabonais expatriés dans le pays de regagner le Gabon s’ils le souhaitent.

La propagation du coronavirus au-delà de la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie est une inquiétude pour le Gouvernement gabonais soucieux de la santé et de la sécurité des compatriotes en Chine. Dans un communiqué, le Gouvernement a invité les ressortissants gabonais à regagner le pays s’ils le souhaitent. « Le Gouvernement tient à préciser que tous nos compatriotes actuellement en séjour en Chine, pour des raisons d’études ou autres, peuvent regagner le territoire national si tel est leur souhait » souligne un communiqué de l’institution.

Pour des raisons de précaution, ajoute le même communiqué, à leur arrivée au Gabon, conformément aux dispositions du règlement sanitaire international, ils seront soumis aux mesures en vigueur dans le cadre de ce type de situation. Jusqu’à ce jour, aucun cas de contamination n’a été enregistré parmi les Gabonais vivants en Chine.

Cette mesure comme les autres prises depuis l’alerte au coronavirus s’inscrit dans le rôle régalien de l’Etat de protection de la population. Elle intervient quelques jours seulement après l’interdiction du territoire aux passagers en provenance de Chine.

Depuis quelques années, la Chine fait parie des destinations privilégiées par les Gabonais, pour les affaires ou pour les études. Dans la ville de Wuhan et ses environs 93 Gabonais ont été recensés.

Coronavirus : les passagers en provenance de Chine interdit d’accès au Gabon

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Le Gabon ferme ses frontières aux passagers en provenance de Chine. La mesure, annoncée par le ministre de la Santé vise à prévenir le pays contre les risques liés au coronavirus .

L’épidémie de coronavirus déclarée en Chine, dans la ville de Wuhan, continue de s’étendre à travers le monde. A ce jour, plus de 320 cas de contamination ont été décelés dans une trentaine de pays et territoires. Face à l’ampleur de la situation, le Gabon a décidé de prendre des mesures drastiques en interdisant l’accès à son territoire aux passagers en provenance de Chine.

« Au regard de la propagation de cette épidémie au-delà de l’épicentre, le Gouvernement a décidé d’élever le niveau de surveillance et de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, l’accès au territoire national à tout passager en provenance de Chine » a annoncé le ministre de la Santé, Max Limoukou dans une déclaration.

Depuis l’annonce de l’épidémie, environ 720 personnes ont perdu la vie. De ces victimes, figurent des ressortissants d’autres continents. Si jusqu’à ce jour, « aucun cas suspect ou déclaré n’a été enregistré sur le territoire national », la mise en place des mesures de précaution peut-être perçue comme un bouclier efficace pour mettre le pays à l’abri d’une potentielle contamination.

Par ailleurs, la communauté gabonaise recensée en Chine dans l’épicentre du virus semble, au regard de la déclaration du ministère, en toute sécurité. De plus, a annoncé le ministre, « un contact quotidien a été institué avec notre ambassade, en vue de suivre au jour le jour l’évolution de la situation ».