CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Le parti de l’opposition dite radicale, le Rassemblement des patriotes républicains (RPR) de l’ancien premier ministre, Jean François Ntoutoume Emane, vient d’exclure de ses rangs son secrétaire général adjoint 2, Clay-Martial Obame Akwe. Sa faute, « indiscipline et trahison notoire à l’égard du président, de tous les adhérents et sympathisants du parti ».

Depuis 2016, Clay-Martial Obame Akwé est connu pour sa proximité avec l’opposant Jean Ping, et son rôle majeur en tant que porte-parole de la Coalition pour la nouvelle république (CNR). Ces dernières semaines, il se présente sous l’étiquette de Porte-parole de la Commission ad hoc paritaire des partis du CND ayant adhéré à la Paix des braves. Une démarche individuelle, qui lui a valu la sanction suprême de son parti politique. « Ni son président fondateur, ni son bureau politique n’ont mandaté qui que ce soit pour le représenter ou pour prendre part à une telle entreprise », a déclaré le premier vice-président du RPR, Jean Emane Eyone