CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

L’honorable Estelle Ondo a effectué le compte-rendu parlementaire de la session budgétaire de l’Assemblée nationale, aux habitants de sa circonscription.

Vendredi, face aux Oyemois venus nombreux pour le compte-rendu parlementaire, l’élue du 2e arrondissement d’Oyem, Estelle Ondo a passé en revue les dossiers qui ont ponctué l’activité des députés lors de la 2e session ordinaire de l’Assemblée nationale, dite session budgétaire.

La députée a énuméré, entre autres, l’examen de la loi des finances. Elle en a présenté les grandes lignes. Elle a également parlé du vote de confiance que l’Assemblée nationale a accordé au premier ministre , Julien Nkoghe Bekale, lors de sa déclaration de politique générale, en décembre dernier.

A ses activités s’ajoutent la levée de l’immunité d’un député et le vote de plusieurs grandes lois, à l’exemple de la loi sur l’exercice de la fonction d’avocat.

« Dans l’ancienne loi, il y avait deux dispositions qui étaient des facteurs bloquants pour les jeunes étudiants qui voulaient exercer ce métier. Il y avait un élément qui exigeait le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) ; l’autre disposition c’est la mise en place d’une commission collégiale composée de la Cour de cassation, du Conseil d’Etat, de la Cour des comptes et de la Cour constitutionnelle », explique Estelle Ondo.

Intercession parlementaire

L’exercice pédagogique a été apprécié par les populations. «  L’exécutif est là pour jouer son rôle et dans cet exécutif, il y a des choses que nous ignorons et s’il y a des gens qui peuvent nous expliquer cela dans un français facile, c’est important. Et pour cela je dis chapeau à Estelle Ondo», affirme Nguema Mba Gilbert dans le public.


Le compte-rendu parlementaire s’est déroulé dans le cadre des activités de l’intercession parlementaire de décembre 2019 à février 2020.