CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Arrivé au terme de son mandat, l’ambassadeur russe au Gabon, Dmitry Kourakov a tenu une conférence de presse. Il est revenu sur les axes qui ont marqué sa mission.

Six ans de mission et des résultats encourageants. C’est la substance du message d’adieu délivré mercredi par l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Gabon, Dmitry Kourakov. Il s’est félicité d’avoir porté les relations de coopération entre le Gabon et la Russie au plus haut niveau.

« Beaucoup a été fait, nous avons enregistré des résultats encourageants mais le potentiel est encore énorme. L’élément majeur de ces six ans est la visite que Son Excellence Ali Bongo Ondimba a effectué à Moscou en juillet 2018. Cette visite a marqué une étape importante dans les relations entre nos deux Etats et les résultats de cette coopération commencent à prendre forme », a indiqué le diplomate.

Il est également revenu sur l’année 2019, marquée par le sommet Afrique-Russie. Les sociétés russes ont présenté des projets prometteurs dans divers secteurs : construction d’oléoducs et de pipelines pour produits pétroliers et de stockage pour pétrole brut, production et transport de gaz, production d’Energie renouvelable.


« La décision a été prise de former un groupe d’Energie commun qui débutera très prochainement les travaux, dans le cadre de la coopération entre le Gabon et la Russie », a-t-il indiqué.


Si aucune entreprise Russe n’a encore posé ses valises au Gabon, le soutien de la Russie est bien effectif. Il s’est matérialisé ces dernières années à travers des dons de matériel militaire pour protéger les parcs nationaux et les éco-gardes au Gabon ; en matière de préservation de la nature et de la préservation de l’environnement. La Fédération de Russie entend renforcer les opérations avec le Gabon dans les domaines de l’environnement et contribuer au suivi du patrimoine culturel gabonais.