CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Pour la 4e édition des journées de réflexion Antô Winners Days, la plate-forme associative éponyme a choisi de mener la réflexion autour du thème « Crise du Coronavirus : les secteurs clés d’une relance économique ». Une initiative encouragé par la ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme qui y voit l’opportunité pour les femmes d’être moteur du changement.  

La plate-forme associative Antô Winners a ouvert le 24 mai les travaux de la 4e édition des journées de réflexion Antô Winners Days sous le parrainage du Dr Jean Delors Biyogue Bi Ntougou.  La thématique principale, à savoir : « Crise du Coronavirus : les secteurs clés d’une relance économique. » permet de mener la réflexion en vue de mettre en avant « les secteurs à explorer afin de sortir de cette crise et par ricochet maintenir ou faire croitre l’économie Gabonaise ».

Les participants auront droit à un partage d’expérience autour de 7 ateliers choisis pour l’occasion, notamment Femme et commerce, les nouvelles technologies, l’entrepreneuriat féminin, la gestion associative et réponses aux appels à projets. « Les femmes sont réellement à la pointe pour une innovation pertinente du développement de l’agriculture au Gabon. Il y aura une thématique sur la Zlecaf, parce que depuis son entrée en vigueur les Gabonais ne savent pas ce que c’est et ne comprennent pas la nécessité d’avoir signé pour cet accord », a exprimé la présidente Fréderique Eyang Beyeme.

Intelligence collective opérationnelle

Dès la 1ère journée, le parrain s’est félicité de la richesse des échanges et des opportunités de rencontres. Mais surtout de la découverte des secteurs clés  de relance économiquepost-covid-19. « Nous avons esquissé deux pistes pour approfondir la réflexion sur l’établissement de la cartographie des secteurs clés.1. Regardez les opportunités d’investissement découlant des choix d’Accélération de la Transformation post Covid-19 de notre économie, pour dénicher nos niches; 2. Diagnostiquer les secteurs d’orientation prioritaires du marché de la consommation au Gabon », a-t-il résumé.

La ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme, Prisca Nlend Koho a, pour sa part, encouragé la plate-forme Antô Winners à poursuivre dans cette dynamique d’action et d’unité coopérative, tout en prenant pour modèles, Elinor Ostrom, Elinor Ostrom, deux prix Nobels de l’économie, respectivement en 2009 et 2018. « Le message que je voudrais que la composante de la société civile comprenne et entende est celui-ci : femme, les solutions à nos problèmes viendront de nous et c’est dans une intelligence collective opérationnelle que nous réussirons. Je voudrais dire merci au Antô Winners Days de m’en avoir donné l’opportunité », a-t-elle déclaré.

La plate-forme associative Antô Winners œuvre au quotidien pour l’autonomisation de la femme à travers des activités socio-éducatives et économiques. Après Libreville, la 4e édition des journées des femmes gagnantes se poursuivra à Port-Gentil du 25 au 26 juin.