CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La rencontre entre le chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale et le Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC) devrait avoir lieu le 10 juillet prochain.

Le ministre Jean de Dieu Moukagni Iwangou a échangé, le 5 juillet, avec le Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC). En grève depuis plusieurs semaines, les syndicalistes ont bénéficié d’une oreille attentive du premier responsable de l’Enseignement supérieur.

Moukagni Iwangou s’est voulu rassurant au sujet de la disponibilité du gouvernement à répondre favorablement aux revendications des grévistes. Le premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé accorde une attention particulière au dossier, selon le ministre de l’Enseignement supérieur.

« Le premier ministre lui-même y veille. D’ailleur,s il nous consacrera une rencontre à cet effet, mercredi prochain, » a-t-il confié à ses interlocuteurs.

Depuis le lancement de la grève des enseignants chercheurs, les cours sont paralysés dans les universités (UOB, Université de sciences de santé) et les grandes écoles (Ecole normale supérieure (ENS), Institut de sciences de gestion)., 

Au nombre des revendications du SNEC, on note la régularisation de la situation administrative de ses membres, en présalaire ou en attente de présalaire depuis dix ans ; le reclassement après stage et Cames ; le calcul de la retraite et le service rendu.