CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

L’ancien directeur général des services spéciaux, Frédéric Bongo Ondimba a été remplacé par Brice Clotaire Oligui Nguema au terme du conseil des ministres du 15 octobre.

C’est l’une des décisions qui a retenu l’attention lors du rendu du communiqué final du conseil des ministres. Le frère du président de la République, Frédéric Bongo Ondimba a été démis de ses fonctions de directeur général des services spéciaux.

L’ancien homme fort de la Garde républicaine a été nommé attaché militaire à l’ambassade du Gabon en Afrique du Sud. La direction générale des services spéciaux sera désormais dirigée par le colonel Brice Clotaire Oligui Nguema, promu directeur général, et le capitaine Wulfrand Patie Ngokila, directeur général adjoint.

Le nouveau directeur général connait bien le palais puisqu’il a été l’aide camp d’Ali Bongo, lors de son premier mandat.

En moins de deux semaines, Frédéric Bongo Ondimba est le deuxième proche du président de la République a être sorti des effectifs du palais, après sa sœur aînée, Pascaline Bongo Ondimba. Les commentaires vont bon train.

Certains mettent cette décision sur le compte de la mise en œuvre d’une menace qui courait depuis décembre 2018, alors que le président était au plus mal. D’autres n’hésitent à faire le rapport avec le coup d’Etat raté du lieutenant Kelly Ondo, en janvier dernier.

Faire ses preuves

Toutefois, si, pour certains, ces sorties successives des Bongo du palais sonnent comme un règlement de comptes familial, il reste que, contrairement à son aînée, Pascaline, renvoyée à son administration d’origine, Frédéric Bongo Ondimba a tout de même une nouvelle fonction. Il devra désormais faire ses preuves en qualité d’attaché militaire à l’ambassade du Gabon en Afrique du Sud.