Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Droits des femmes : Nlend Koho vante le modèle du Gabon au Caire

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La ministre des Affaires sociales et des Droits des femmes a représenté son pays lors de la conférence de l’OCI en Egypte. Le statut de la femme était au centre des échanges entre les Etats membres. Prisca Nlend Koho a partagé l’expérience du Gabon.  

 

En mission au Caire, la ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme a pris part à deux conférences dans le cadre de l’Organisation de la Coopération  islamique. Le 07 juillet, l’Egypte a accueilli la deuxième session extraordinaire du conseil ministériel de l’Organisation pour le Développement des femmes. Institution spécialisée de l’organisation islamique, l’ODF prône la promotion de la femme, notamment dans les Etats membres.

Le lendemain, en présence du président Abdel Fattah El-Sisi, la huitième session de la conférence ministérielle de l’Organisation de la Coopération islamique ouvrait ses portes. Les organisateurs ont retenu le thème : « la préservation des acquis de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes à la lumière de la pandémie de Covid-19 et au-delà. »

Prisca Nlend Koho

Pour Prisca Nlend Koho, cette session « a permis de consolider le processus des pays membres en faveur des droits de la femme. » La ministre a partagé l’expérience du Gabon. Elle a ainsi vanté la politique d’Ali Bongo Ondimba. Le président de la République « a confirmé la mise en place d’une stratégie de réduction des inégalités femmes/hommes dit « Gabon égalité » en 33 mesures qui a pour objectifs de renforcer les droits des femmes et l’égalité femmes/hommes », cite parmi tant d’exemples la ministre lors de son allocution.

Institutions

Elle est aussi revenue sur la marche du Gabon, depuis des décennies, vers l’autonomisation du genre féminin. Le pays a ratifié de nombreuses conventions dans ce sens. «  La constitution de la République Gabonaise consacre  la parité homme/femme et garantit les droits inviolables et imprescriptibles de tous les citoyens. »

Prisca Nlend Koho et Dr Maya Morsi

En marge de la rencontre internationale, Prisca Nlend Koho s’est entretenue avec le Dr Maya Morsi, présidente du Conseil national des femmes d’Egypte. « Un riche échange », écrira la ministre sur twitter. Là, encore le statut de la femme était au centre des discussions.

Sur le continent, le Gabon fait souvent office de référence d’un point de vue présence des femmes sur le terrain politique. Certaines dirigent des institutions importantes.

Les mamans célébrées à Lambaréné

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

L’édition 2021 de la fête de mères s’est déroulée le 30 mai à Lambaréné dans la province du Moyen-Ogooué sous le thème : « Leadership, pluralité du rôle des mamans et résilience en temps de crise ». La ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme, Prisca Nlend Koho a annoncé la mise à disposition de 2300 kits maternité au profit de toutes les couches sociales sur l’ensemble du territoire.

Afin de soulager les mamans en cette période de crise sanitaire, le gouvernement mettra dans les tous prochains jours, à disposition des structures sanitaires publiques de l’ensemble du pays des kits maternité. 2300 au total, selon l’annonce du ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme, Prisca Nlend Koho. La remise symbolique a eu lieu le 30 mai à l’occasion de la célébration de la fête des mères.

Pour cette célébration symbolique, le Gouvernement s’est donné rendez-vous à Lambaréné dans la province de l’Ogooué-Maritime. Une façon de rendre hommage à la mémoire de d’une mère d’exception, Rose Francine Rogombé, 1ère maman juriste, 1e maman présidente du sénat et 1e maman présidente de la République, chef de l’état en assurant la transition de 2009.

« Depuis des décennies, le Gabon célèbre les mamans en soulignant leur rôle fondamental au sein du foyer et partant de la nation. Ce rôle est solidement marqué par le symbole du sceau de la République, la maternité allaitante qui représentante une mère donnant le sein à son enfant assimilant de la sorte la mère à la nation qui a le devoir de veiller au bien-être de cette population. Quelle image belle, forte et pleine de sens », a déclaré la ministre, Prisca Nlend Koho.  

Dans un contexte marqué par la crise sanitaire de covid-19,  cette célébration était également l’occasion de témoigner une attention particulière aux mamans quelle que soit leur âge et leur condition sociale. La thématique annuel à savoir : « Leadership, pluralité du rôle des mamans et résilience en temps de crise », répond à la volonté de promouvoir le leadership et le rôle multidimensionnel des mamans ainsi que leur volonté et détermination à brises les barrières en ce temps de crise sanitaire et économique où elle continue de donner la vie, de nourrir, et d’éduquer leur progéniture.

Une autre facette de l’autonomisation de la femme sera mise en avant à travers la diffusion sur les antennes de la télévision nationale  d’un film mettant à l’honneur les mamans exerçant des métiers atypiques et porteurs historiquement dévolus aux hommes.

Autonomisation : le digital dans le quotidien de la Gabonaise

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Faire de la crise sanitaire actuelle une opportunité d’autonomisation des femmes sur toute l’étendue du territoire. C’est l’objectif que se fixe le gouvernement à travers le lancement du programme gabonais de transformation de 10 000 femmes au foyer en entrepreneuriat digital.

Le 17 avril marquait la 23e édition de la journée nationale de la femme gabonaise. En dépit du contexte sanitaire qui limite les rassemblements, le ministère des Affaires sociales et des Droits de la femme a célébré cette journée aux cotés des femmes.

Comme chaque année l’accent a été mis sur l’autonomisation de la femme avec deux moments forts. Tout d’abord la remise d’un lot d’équipements au profit des agricultrices en vue de renforcer leur capacité de production.

La ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme , Prisca Nlend Koho a ensuite procédé au lancement officiel du Programme gabonais de transformation de 10000 femmes au foyer en entrepreneuriat digital (PROGAFFED). L’initiative est une réponse aux restrictions relatives au contexte sanitaire. Les effets de la crise sanitaires sont visibles à tous les niveaux, et la femme n’en est pas épargnée.

Avec ce programme, le gouvernement entend se positionner aux côtés des femmes pour les encourager à se réinventer dans le domaine économique, notamment en envisageant de nouvelles stratégies. A travers le digital, il s’agit de faire de la crise sanitaire une opportunité d’autonomisation des femmes sur toute l’étendue du territoire.

Formidable opportunité

La ministre déléguée auprès du ministre d’Etat en charge de l’Economie numérique, Gisèle Akoghet, a encouragé les femmes à saisir l’opportunité. « La Gabonaise doit s’approprier l’utilisation des nouvelles technologies de la communication et de l’information. Les femmes, plus que jamais, nous avons besoin de vous, votre pays a besoin de vous. Le monde entier a besoin de vous et cet outil c’est une opportunité », a-t-elle déclaré.

La ministre des Affaires sociales a insisté sur le fait de faire du confinement une réelle opportunité, en donnant le pouvoir aux femmes. « On se dit qu’à partir du digital, je peux être au nord du Gabon, ceux du sud voient particulièrement ce que je fais de chez moi. Je suis au centre, ceux de l’est ont la possibilité de me voir. Il ne s’agit pas seulement du Gabon, même à l’extérieur du pays, on est capable de voir ce que je fais », a-t-elle indiqué.

Le PROGAFFED est un projet innovant et d’actualité en droite ligne avec la décennie de la femme et la stratégie Gabon-Egalité. Sa mise en œuvre se fera de manière progressive. 48 formateurs seront préalablement outillés. Ils seront ensuite déployés auprès des communautés en vue de renforcer les capacités des femmes pour l’utilisation et la maîtrise du digital en vue de promouvoir leurs activités économiques et vendre leurs produits à travers le numérique.