CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Face à la menace de coronavirus, l’Oprag a annoncé la mise en place d’une série de mesures de prévention. Des navires en provenance des pays touchés par le virus sont mis en quarantaine.

Alors que le coronavirus gagne du terrain et affecte de nombreuses économies, l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) annonce la mise en place d’une série de restrictions visant des navires ayant transité dans les ports des pays touchés par le virus.

Selon le directeur général de l’Oprag, Appolinaire Alassa, une fois arrivés sur les côtes gabonaises, les navires sont automatiquement placés en quarantaine durant quatorze jours avant de toucher le sol gabonais.

« Trois jours avant l’arrivée d’un navire chez nous, si nous remarquons que la navire a touché un port où il y a des cas de corona virus, nous le laissons en rade pendant quatorze jours » explique le directeur général de l’Oprag.

Une fois placé en quarantaine, seul le personnel de santé est habilité à monter sur le navire. Les agents outillés pour ce genre d’intervention examinent alors l’état de santé de l’équipage.

Si depuis le déclenchement de cette épidémie mondiale, aucun cas n’a été décelé au Gabon, le pays sécurise son territoire par la sensibilisation, le contrôle et les restrictions pour mettre à l’abri les populations.