CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La dispute d’un couple de lesbiennes à Port-Gentil dans l’Ogouué-Maritime a viré au drame. Une femme a trouvé la mort après avoir reçu six coups de couteau de sa partenaire. La jalousie serait à l’origine du drame.

Les Portgentillais n’étaient pas encore totalement sortis de la psychose  causée par la découverte macabre après près d’un an, du corps en décomposition avancée d’un pasteur dans sa chambre conjugale que voici un énième drame défraie la chronique.

Une femme, la vingtaine révolue, a été poignardée avec un couteau par sa partenaire du même âge. La victime a succombé à ses blessures avant d’arriver à l’hôpital de Ntchengué où elle a été transportée.

Les faits se déroulent  mardi dernier au quartier Château nouvelle route en pavés dans le deuxième arrondissement de Port-Gentil. Vers 19 h, les deux lesbiennes se retrouvent  à l’heure du couvre-feu dans un bar de fortune avec un groupe de jeunes.

Une histoire de jalousie aurait mis la partenaire de la victime dans une colère noire. Elle aurait proféré des menaces de mort, avant  de finalement les mettre à exécution. Elle va asséner  six coups de couteau à sa compagne sous les yeux d’un public impassible. C’est un gendarme, témoin de loin de la scène, qui porte secours à la victime et embarque son agresseur sur le champ.

Selon un proche de la victime, cette dernière aspirait depuis quelques temps à changer de vie. Elle souhaitait fonder un foyer et avoir des enfants. Ses projets  ne devaient pas convenir à sa partenaire, pense l’entourage de la victime.