Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Testée positive au covid-19, Sarah Mazouz se veut rassurante

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

La judokate Sarah Mazouz poursuit sa quarantaine au Canada, après avoir été testée positive au covid-19. Elle a tenu a rassuré ses fans. Tout se passe bien.

 « Je me sens bien. Sur le plan psychologique, je m’étais préparée mentalement, donc ça va très bien. Physiquement aussi. J’ai juste été malade trois jours. J’ai vraiment eu la version gentille du virus », a confié Sarah Mazouz à radio Gabon.

Le 10 mai dernier son époux, et coach, Ernst Laraque, avait rendu public son statut positif au covid-19. Plus tard, la judokate sereine se dit prête à respecter toutes les consignes, en poursuivant la quarantaine, avant de reprendre une vie normale.

« C’est un sujet qui est très important la santé. C’est pourquoi je me suis permisse de le dire publiquement pour que tout le monde comprenne que ce n’est pas une honte de l’avoir. C’est tout simplement, une maladie comme tout autre, un virus. Il ne faut pas avoir peur, ne pas s’en cacher, aller chercher l’aide nécessaire. Faites bien attention à vos proches », conseille-t-elle. « Je dois attendre de ne plus avoir de symptômes, après 14 jours, pour pouvoir sortir à nouveau de chez moi et ne pas prendre le risque de contaminer un certain nombre de personnes ».

Reprise

La judokate assure d’ailleurs ne pas avoir d’explication sur la manière dont elle a été contaminée. « Je pense qu’on est arrivé au point que tout le monde va finir par l’attraper. En allant faire des courses, peu importe. On ne sait pas comment. C’est un mystère et je pense que ça va être notre quotidien », affirme-t-elle.

Agé de 33 ans, Sarah Mazouz est la fierté gabonaise dans le domaine de judo. Elle a  remporté plusieurs médailles, notamment une en or aux Jeux africains, Maroc 2019.  

Sarah Mazouz dit attendre avec impatience la reprise des compétitions sportives.

Jeux africains : le Gabon double champion de judo

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Les athlètes gabonais se sont distingués, dimanche, lors de la deuxième journée des jeux africains qui se déroulent actuellement au Maroc en obtenant deux médailles d’or et une médaille de bronze au Judo.


Présents à la 12ème édition des jeux africains au Maroc, les athlètes gabonais n’entendent pas jouer les figurants. Pour preuve, la deuxième journée de compétition, a été fructueuse pour les Panthères. Sarah Mazouz et Karene Agono Wora font du Gabon le champion d’Afrique au judo, en remportant l’or dans les catégories de moins de 78 kg et moins de 70kg. Luc Manogho, lui s’en sort avec une médaille de bronze dans la catégorie de 100 kg.

La nouvelle championne, Sarah Mazouz a aussitôt remercié les autorités gabonaises, en tête desquelles le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba pour avoir su déceler son potentiel depuis le début. Mais aussi le Dr Nicole Assélé pour avoir cru en ses capacités et lui avoir permis d’avoir une seconde chance dans le judo.

Karene Agono Wora (au centre)

« J’ai tenu ma promesse de médaille d’or à un championnat de haut niveau africain, merci de votre confiance ! Je suis fière de moi ! La famille et les amis, votre soutien infini est indispensable, », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Il s’agit, en effet, d’un véritable exploit, d’entrée de jeu, pour la délégation gabonaise forte de 36 athlètes dans 8 disciplines, notamment l’athlétisme, la boxe, le Karaté, le taekwondo, le tennis, le tennis de table et la natation. C’est aussi une fierté pour les autorités gabonaises qui ont mis les bouchées doubles pour permettre à leurs athlètes de prendre part à cette nouvelle édition.

Sarah Mazouz

Volontaires

Le ministre des Sports, Franck Nguema avait, à cet effet, indiqué que l’objectif du gouvernement est de voir non seulement le pays rayonner par l’occupation d’une place honorable dans le classement final de la compétition, mais aussi se qualifier pour les jeux olympiques de 2020 à Tokyo.


Les 12ème jeux africains se tiennent du 19 au 31 août dans cinq villes du Maroc : Salé, Rabat, Témara, Casablanca, El Jadida. Selon le comité d’organisation, près de 15 000 personnes sont mobilisés pour la réussite de la compétition, dont 6 500 athlètes et sportifs, 1 500 cadres techniques et chefs de délégations et 2 000 volontaires.