Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

Confinement du Grand Libreville : les transports publics mis à contribution

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Les transporteurs publics vont être mobilisés pour les déplacements des personnes durant le confinement du Grand Libreville. Ils seront gratuits.

Dans quelques heures, Libreville et quatre autres villes environnantes vont entamer un confinement de quinze jours. Les déplacements des populations seront réduits à l’essentiel, les activités limitées au strict nécessaire et l’armée en état d’alerte pour faire respecter cette mesure inédite dans l’histoire du Gabon. « Je vais passer mon temps à la maison à travailler sur mon ordinateur », affirmait vendredi le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale priant que le délai soit requis pour limiter la propagation de la maladie au reste de la population.

Alors que les transports se feront rares, la Société gabonaise de transport (SOGATRA), Trans’Urb et Trans-Akanda, un prestataire privé, seront mobilisées pour faciliter les déplacements des populations, notamment celles désireuses de faire des achats alimentaires, d’aller au travail ou à l’hôpital. Environ 185 bus et une cinquantaine des taxis circuleront sur 12 lignes définies.

Chaque opérateur sera affecté à une ligne avec une possibilité de rotation. « Ces compagnies pourraient quotidiennement transporter jusqu’à 72 000 personnes par jour entre la capitale et les communes environnantes », rassure le ministre des Transports, Léon Armel Bounda Balonzi.

Enveloppe

Pour compenser les pertes de ces compagnies de transport privées de revenus dans le cadre de l’opération d’accompagnement « des agents qui continueront à exercer dans les services essentiels du secteur public et privé », le gouvernement va mobiliser une enveloppe de 6 milliards de francs CFA.

Cette mobilisation fait suite à l’aide présidentielle annoncée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Trans’Urb : bientôt sur les routes

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Créé il y a plusieurs mois, le lancement des activités de Trans’Urb interviendra dans les meilleurs délais, selon son directeur général, Joël Lehman Sandoungout.

Face à l’état de détresse de la Société gabonaise de transport – Sogatra, unique entreprise de transport public, son auxiliaire créé il y a plusieurs mois se présente comme une alternative pour répondre à la demande en matière de transport dans la ville de Libreville. Pour donner un coup d’accélération au lancement des activités de cette entreprise, le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale avait annoncé lors de sa déclaration de politique générale devant les députés en décembre dernier l’imminence du démarrage de ses activités.

Début février, la nomination lors du dernier conseil des ministres du directeur général, Joël Lehman Sandoungout ,a marqué un tournant majeur dans les préparatifs du démarrage des activités de Trans’Urb. D’après une réunion du suivi d’évaluation conduite par le premier ministre, vendredi 7 février, ce n’est plus qu’une question de temps.

300 bus

Le recrutement du personnel est imminent. Une fois passée cette étape, l’entreprise démarrera ses activités. « Nous travaillons sereinement pour que dans les meilleurs délais nous puissions annoncer un démarrage effectif des activités de Trans’Urb », a déclaré le nouveau directeur général.

Selon l’ambition affichée par le Gouvernement, la création de cette deuxième société de transport urbain vise à répondre à la demande sans cesse croissante en matière de transport public. Pour son démarrage, 300 bus pourraient composer le parc automobile. Par ailleurs, le lancement des activités, bien qu’il permettra d’épauler la Sogatra essoufflée par des difficultés liées à sa mauvaise gestion, pourrait par la même occasion sonner la fin de cette entreprise qui n’est plus que l’ombre d’elle-même.