CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Le Docteur Jonas Mboumba, gynécologue-obstétricien et président provincial du SYMEFOA a reçu la première dose du vaccin chinois Synopharm marquant pour le compte de Port-Gentil, le lancement officiel de la campagne nationale de vaccination.

Le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong a procédé cei 13 avril 2021 à Port-Gentil, au lancement officiel de la campagne nationale de vaccination contre la pandémie à Coronavirus. C’est le Dr Jonas Mboumba, président provincial du syndicat des médecins qui a reçu la première dose du vaccin chinois Synopharm marquant le début de l’opération. Il était exactement 12h24mn. La secrétaire générale de province, Eryll Bertille Roponat Otéwa épouse Mbina a également reçu sa première dose de vaccin. Elle a « encouragé la population à venir se faire vacciner ».

Excepté la délégation officielle, ce sont les communautés amies, notamment les maghrebins qui ont répondu présents pour cette première journée. « Je suis venu me faire vacciner pour me protéger et protéger les autres » a dit Atoui Ali, volontaire, après avoir reçu sa dose de vaccin.

Engouement

Comme on pouvait s’y attendre, au regard des spéculations qui vont grandissantes sur les éventuelles effets indésirables des vaccins contre la Covid-19, la mobilisation n’était pas au rendez-vous. En effet, les portgentillais n’ont pas répondu favorablement à l’appel lancé par les autorités.

Laure, une patiente rencontrée dans l’enceinte de l’hôpital a dit : « je ne me ferai vacciner que lorsque mon salaire sera conditionné. Sinon, je ne suis pas dedans, on connait comment ça se passe ». « Je ne veux pas mourir », a lancé Pierre, avant de s’interroger sur la nécessité de faire un vaccin qui ne confère pas une immunité, ne serait-ce que provisoire à aux personnes vaccinées.

Contrat de confiance

Pour rassurer les marigovéens, Guy Patrick Obiang a parlé d’« un contrat de confiance » qui devrait exister entre les populations et le gouvernement. Celui-ci réside, a-t-il indiqué, sur « toutes les initiatives de transparence que le gouvernement mènent depuis le début de la pandémie. Nous avons toujours mis à la disposition des populations, toutes les solutions visant à les protéger. Le vaccin Synopharm est un vaccin efficace qui est bien toléré c’est-à-dire qui ne présente presque pas d’effets indésirables ».

Paul Ngome Ayong, le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime recevra sa première dose de vaccin le mercredi 14 avril. Il a encouragé les populations à faire « faire fi des fausses rumeurs qui se relais  au risque d’hypothéquer lourdement cette opération qui vise à nous sortir de la catastrophe sanitaire.»